Développement : la FMC entend appuyer la mise en œuvre du nouveau PND

0

La jeunesse du Parti congolais du travail a fait part, le 28 juin à Brazzaville, de son engagement à accompagner le nouveau plan de développement proposé par le gouvernement, à l’issue d’une séance de travail avec la ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Destinée Hermella Doukaga.

Adopté il y a à peine deux jours, le Programme national de développement (PND) 2018-2022 a déjà reçu le soutien de la Force montante congolaise (FMC) qui a promis de s’y impliquer dès le départ afin d’aider le gouvernement à mieux l’exécuter. Son appui annoncé interviendra particulièrement dans l’exécution des différents projets concernant la jeunesse.

« Le gouvernement vient d’adopter le PND 2018-2022, il était impérieux que nous nous rapprochions de la ministre de la Jeunesse, pour lui demander les projets prioritaires retenus en faveur des jeunes. Nous avons saisi l’occasion pour lui annoncer notre soutien inconditionnel à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des projets inscrits dans ce plan de développement », a précisé le premier secrétaire de la FMC, Juste Bernardin Gavet.

Dans les échanges, les jeunes du PCT ont tenu à connaître les projets inscrits au bénéfice des jeunes congolais dans ce PND pour lesquels ils ont pris l’engagement de soutenir jusqu’à leur aboutissement heureux.

A ce propos, la ministre leur a fait savoir que quelques projets socioéconomiques y ont été retenus au bénéfice des jeunes. Ils portent, entre autres, sur l’actualisation des politiques adéquates en faveur de la jeunesse et de l’éducation civique ; la prévention contre la radicalisation des jeunes ainsi que d’autres projets consignés dans le portefeuille de l’Union africaine.

La délégation de la FMC et la ministre de la Jeunesse ont aussi débattu de la mise en œuvre du Conseil consultatif des jeunes. Un organe prévu dans la Constitution dont la mission est d’émettre des avis sur les questions liées au plein épanouissement de la jeunesse, dans le cadre d’une gouvernance intergénérationnelle.

« Nous avons aussi échangé autour de la mise en place du Conseil consultatif de la jeunesse, parce que les textes d’application ont été déjà adoptés au niveau du Conseil des ministres. A ce propos, nous avons voulu avoir une idée précise sur la vision du gouvernement dans la mise en œuvre de cette politique », a renchéri Juste Bernardin Gavet.

Légendes et crédits photo : 

La ministre Doukaga s’entretenant avec les jeunes de la FMC, le 28 juin/Photo Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire