Destitution du gouvernement provincial du Haut-Katanga

0

L’assemblée provinciale du Haut-Katanga a voté à l’unanimité ce mardi 18 avril  la motion de censure contre le gouvernement provincial. Vingt-quatre députés provinciaux sur les trente que compte cet organe délibérant  y ont pris part.
 
Le président du bureau de l’assemblée a indiqué que le gouverneur serait notifié de cette décision «dans les heures qui suivent», ajoutant que ce dernier doit déposer sa démission auprès du chef de l’Etat dans les 24 heures.
 
Vendredi 14 avril dernier, l’Assemblée provinciale a déclaré «recevable» à l’unanimité cette motion introduite par le député provincial Jean Mwandwe.
 
Avant de se prononcer sur la recevabilité de la motion, les députés provinciaux avaient pris connaissance du rapport d’une commission d’enquête parlementaire, a expliqué à Radio Okapi l’auteur de la motion.
 
Ce rapport pointe la mauvaise gestion de la province, les relations tendues entre le gouverneur et ses collaborateurs,  des cas de passation des marchés publics en violation de la procédure ainsi que la non-exécution du budget tel que voté par l’assemblée provinciale.
 
Informé de la motion, le gouverneur de la province Jean-Claude Kazembe avait annoncé qu’il ne répondrait pas à l’invitation de l’assemblée provinciale qui devait l’auditionner avant de procéder au vote sur la motion.
 
Dans une correspondance qu’il a adressée samedi 15 avril au bureau de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, il avait signifié que la matière sur laquelle elle voulait statuer est administrative et ne relève pas de sa compétence.
 
Le gouverneur dit s’en remettre au chef de l’Etat pour trancher ce différend.
La destitution du gouvernement provincial est votée en l’absence de M. Kazembe, qui a quitté sa province depuis lundi 17 avril pour Kinshasa.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire