Département de la Cuvette : des présumés voleurs de lampadaires à Oyo arrêtés

0

A l’initiative du maire de la ville, Gaston Yoka, six jeunes dont l’âge varie entre 18 et 38 ans ont été interpellés par les services de sécurité.

Les présumés auteurs des actes de vols à répétition dans la ville d’Oyo ont été présentés récemment au public, lors d’une cérémonie solennelle organisée à l’esplanade de la marie de la localité. En effet, parmi leurs forfaits, il est signalé des cas de vols des panneaux solaires et de destruction du gymnase. « Nous avions reçu autrefois la plainte d’une société au sujet des vols de panneaux solaires. Suite à cette plainte, nous avons mis nos services en branle en vue d’interpeller les malfrats. C’est ce qui a été fait, les six que nous vous avons présentés sont constitués en trois groupes de voleurs. Ils n’opèrent pas tous ensemble », a expliqué le commissaire de police de la localité.

Un groupe de bandits a également visité l’école de Biala, à environ 3 km d’Oyo, où ils ont emporté aussi des panneaux solaires comme en témoigne son directeur. « C’est à peine trois jours que les hommes de mauvaise foi sont venus voler les panneaux solaires de l’école de Biala. Lorsque monsieur le maire était passé ici pendant la rentrée scolaire, il nous avait remis ces panneaux volés que ces malfrats ont encore volés. Ils ont aussi emporté les persiennes de notre bureau. C’est un joli bijoux construit par l’honorable Denis Christel Sassou- N’Guesso, il y a à peine quatre ans, et ils sont en train de détruire notre école, ce qui n’est pas bien. L’Etat congolais doit prendre en charge ces gens », a témoigné le directeur de l’école de Biala.  

Des actes condamnés par le maire d’Oyo qui a indiqué que les intentions  de ces citoyens malintentionnés visent à faire reculer la commune en s’attaquant à quelques biens publics, notamment les panneaux solaires et le complexe sportif. « Il y a quelques heures, ils sont allés jusqu’à terrasser les panneaux solaires. Nous avons instruit les services de police et de gendarmerie qui ont mis la main sur ces malfrats. Nous avons cru utile de les mettre à la disposition du public public afin qu’il sache que ces bandits sont rattrapés. Ce sont des jeunes dont l’âge varie entre 18 et 38 ans. Ce qui signifie que nous avons beaucoup à faire avec la jeunesse », a expliqué Gaston Yoka.

Le maire a invité la population d’Oyo à collaborer énormément avec son administration, la police et la gendarmerie afin, a-t-il dit, de localiser tous ces bandits et les mettre hors d’état de nuire. « La lutte qui a démarré se poursuit », a-t-il conclu.

Légendes et crédits photo : 

Les six présumés auteurs des actes de vols/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire