Départ de Bahati Lukwebo : » le FCC, bientôt une industrie en faillite » (Jacques Ndarabu)

0

Le chef de département au comité national de la jeunesse de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), chargé de la réforme et la bonne gouvernance, Jacques Ndarabu a déclaré vendredi 12 juillet à Ouragan FM que la récente dissension intervenue au FCC, ayant abouti au départ du sénateur Bahati Lukwebo est un signe annonciateur du déclin de cette plateforme politique.

Considérant la force politique de l’AFC-A dont l’autorité a quitté le FCC, Jacques Ndarabu a estimé que la famille politique de Joseph Kabila est en perte de vitesse.

 » Il y a des agitations au sein du FCC, indique-t-il, ils savent qu’ils ont perdu un élément très important. Voila pourquoi je vous avoue que bientôt le FCC sera une industrie politique en faillite »

Le réformateur de la jeunesse de l’UNC a fait savoir que la position prise par le président national de l’AFDC était justifiable dans la mesure où la gestion des ambitions au sein du FCC n’a pas tenu compte du poids politique du regroupement dont il est le leader.

Par voie de conséquence, ce diplôme de formation encourage Bahati Lukwebo dans sa nouvelle orientation politique.

 » Nous encourageons sa décision, elle très bonne. Il s’est affranchi de la tutelle du FCC, c’est un grand homme. Il ne fallait pas qu’il reste sous l’emprise du FCC. Nous respectons sa décision, nous l’encourageons et lui disons qu’il a le soutien du peuple congolais. Il ne devrait donc pas avoir peur », a martelé Jacques Ndarabu.

Bahati Lukwebo ayant quitté le rang du FCC, quoi de plus normal que les plateformes politiques concurrentes puissent chercher à bénéficier du poids politique qu’apportent les nombreux élus de son regroupement politique en nouant des accords.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire