Défection du FCC : Vicky Katumwa et Adèle Kayinda rejoignent Bahati Lukwebo

0

Certains partisans de Joseph Kabila ont rallié la cause de Modeste Bahati en quittant le navire Front commun pour le Congo.

Il s’agit d’Adèle Kayinda co-fondatrice du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), élue sur la liste de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) aux législatives nationales du 30 décembre 2018. Elle a été nommée par l’autorité morale de l’AFDC présidente du groupe parlementaire (AFDC et alliés) en remplacement de la dissidente Néné Ilunga.

Dans le lot, on a également noté le départ de la PCA de la société commerciale des transports et ports (SCTP, ex-Onatra) Vicky Katumwa et de l’ancien directeur général du Fonds pour la promotion des industries (FPI), Constantin Mbengele, qui ont rejoint l’ancien ministre du plan en rupture avec Joseph Kabila.

Le départ de ténors n’est pas une première. Sous le règne de Kabila, à la première législature de 2006, après son éviction à la tête de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe avait emporté plusieurs députés et cadres du PPRD comme Jean-Bertrand Ewanga, Claudel Lubaya, Justin Bitakwira…

En 2016, Moïse Katumbi qui s’est opposé au troisième mandat de Kabila avec sa métaphore « Troisième penalty » a été rejoint dans sa rébellion à l’intérieur de la Majorité par certains caciques du clan Kabila comme Pierre Lumbi, ancien conseiller de Joseph Kabila en matière de sécurité, Mwando Nsimba à l’époque premier vice-président de l’Assemblée nationale, Kyungu wa Kumwanza, ancien président de l’Assemblée provinciale du grand Katanga, de l’ancien ministre du Plan, Olivier Kamitatu…

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire