Découverte : les maires de l’Afrique francophone visitent le Mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza

0

En marge des assises qu’ils tiennent dans la capitale congolaise,  les signataires du pacte de Milan sur la politique alimentaire urbaine sont allés s’imprégner, le 13 juin, de la richesse que renferme l’espace culturel.  

C’est au perron de la structure que sa directrice générale, Bélinda Ayessa, a reçu la délégation. Avant d’entrer à l’intérieur du grand bâtiment à quatre niveaux, Bélinda Ayessa a expliqué à ses hôtes le sens de chaque drapeau implanté dans le jardin du mémorial, ainsi que la sortie sous terre du deuxième module de cette institution, plus vaste, devant abriter le musée, l’amphithéâtre et la bibliothèque, …

Prenant le relais, le guide, Marcel Bouessé, a fait visiter aux maires de l’Afrique francophone les différents endroits et moments de ce mémorial.

A l’issue de la visite, le maire de la ville d’Abidjan (Côte-d’Ivoire) et ses homologues ont exprimé leur joie de visiter ce magnifique lieu. « Pour la délégation des maires venus à Brazzaville, nous pouvons vous dire que le Congo a immortalisé son histoire. A nos jeunes générations de pouvoir parcourir le temps en ayant des repères. Brazza a été non seulement un explorateur mais un précurseur qui a tracé les lignes de ce qu’on peut appeler la fraternité vécue dans les signes. Aujourd’hui, toute sa famille repose ici. C’est un plaisir pour les Africains de pouvoir nous souvenir de ceux qui ont tracé le chemin », a déclaré le maire d’Abidjan, avant de remercier son homologue de Brazzaville et la FAO qui leur ont donné l’opportunité de venir voir la richesse enfuie dans les sols africains.

Pour sa part, le maire de la ville de Brazzaville, Christian Roger Okemba, a indiqué qu’il s’agit de la volonté de l’égalité et de la fraternité. Avant de revenir sur la mythique phrase prononcée par l’explorateur franco-italien, Pierre Savorgnan de Brazza, en août 1875, et reprise en 1950 par la mairie de Brazzaville. « Les citoyens français étaient libres et Savorgnan de Brazza voulait simplement dire que tous ceux qui touchaient le symbole de la France étaient libres. Nous disons à la mairie que tous ceux qui franchissent les portes de cette mairie sont des hommes libres. Donc les Congolais de manière globale doivent se souvenir de cette fraternité et de cette égalité. Nous sommes tous égaux et des hommes libres », a assuré le maire de Brazzaville.

Répondant aux maires venus visiter cette institution culturelle, sa directrice générale, a dit : « J’espère que cette visite du mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza vous donne la possibilité de visiter une page importante de l’histoire de notre pays, le Congo-Brazzaville ».

C’est quoi le pacte de politique alimentaire urbaine de Milan ?

Le pacte de politique alimentaire de Milan est un texte fort qui exprime une volonté politique claire d’aller vers des systèmes alimentaires territoriaux durables et donne des solutions concrètes pour y parvenir à travers trente-sept actions recommandées. En effet, en octobre 2015, plus de cent villes à travers le monde, réunies à Milan à l’occasion de l’exposition universelle portant sur le thème « Nourrir la planète, énergie pour la vie », avaient pris l’engagement de mettre en place des actions locales, déclinées autour de six axes prioritaires.

Ainsi, la FAO et le secrétariat du pacte de Milan collaborent pour soutenir sa mise en œuvre, notamment au travers de l’initiative de coopération ville-ville dans laquelle s’inscrit ce forum de Brazzaville.

Légendes et crédits photo : 

Photo : photo de famille à l’issue de la visite

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire