Découverte d’un médicament soulageant les hémorragies après l’accouchement

0

l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé la découverte par ses services spécialisés, d’un médicament dénommé « Ocytocines », consistant à soulager efficacement et à sauver la vie des milliers des femmes issues des pays à revenu faible notamment en cas des saignements excessifs, indique un rapport de cette instance internationale parvenu mercredi à l’ACP.

Selon le rapport, ce médicament qualifié de premier choix par l’OMS, pour prévenir et réduire les cas de saignements exagérés après l’accouchement chez une femme, est une nouvelle formulation née d’une étude réalisée plusieurs mois, en collaboration avec des spécialistes mondialement reconnus tant sur les plans médical et pharmaceutique.

Parlant de son efficacité qui dépend de son mode de conservation, le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus précise que l’ocytocines doit être stocké et transporté entre deux et huit degrés Celsius (8°C), reconnaissant que c’est ce qui est difficile à faire dans de nombreux pays.

C’est aussi ce qui justifie le fait que de nombreuses femmes ne puissent avoir facilement accès à ce médicament salvateur, poursuit le rapport. Lorsqu’elles arrivent à se le procurer, le médicament risque d’être moins efficace, du fait de son exposition à la chaleur surtout, dans les pays africains à température plus élevée.

Cependant, précise-t-on, pour contrer l’inquiétude liée à la conservation de ce médicament, l’étude a prévu un autre médicament de remplacement appelé « carbétocine thermostable », aussi sûr et efficace que l’ocytocines pour prévenir l’hémorragie du post partum. Cette nouvelle formulation de la carbétocine ne nécessite pas de réfrigération, indique en outre ce rapport, soulignant pour ce faire, qu’elle conserve son efficacité pendant au moins trois ans, singulièrement, si elle est stockée à trente degrés Celsius (30°C) et à 75% d’humidité relative.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire