Décès du chanteur français Charles Aznavour

0

C’est une légende de la chanson française qui s’est éteinte. Charles Aznavour est décédé à l’âge de 94 ans, dans la nuit de dimanche à lundi, ont annoncé les attachés de presse du chanteur à l’AFP ce lundi 1er octobre.

Selon les premières informations recueillies, Charles Aznavour, dernier des géants de la chanson française, est mort dans son sommeil à son domicile dans les Alpilles, dans le sud de la France.

Ces dernières semaines, l’infatigable Charles Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris de parents arméniens, avait dû annuler quelques concerts. D’abord en avril à Saint-Pétersbourg, victime d’un tour de reins. Puis en mai, en raison d’une fracture de l’humérus gauche, après une chute.

Une accumulation de pépins physiques qui le ramenaient subitement à sa condition de mortel. « Je ne suis pas vieux, je suis âgé. Ce n’est pas pareil », se plaisait-il à nuancer. Une façon espiègle de défier le poids des années pour celui dont le couronnement artistique est venu assez tardivement.

Une reconnaissance tardive

Avec des chansons telles que « Emmenez-moi », « Je Me Voyais Déjà », « Les comédiens », « La Bohème » ou « Pour toi Arménie » – une chanson caritative de 1989, l’éternel chanteur franco-arménien a traversé les époques. Au point de recevoir, en 2017, son étoile sur le « Walk of Fame » d’Hollywood (dans la catégorie « Live performance ») après plus de soixante-dix ans de carrière et quarante ans de succès.

Pourtant, ce n’est que sur le tard qu’il se fait connaître du grand public. Jusqu’à l’âge de 33 ans Charles Aznavour est resté un artiste de l’ombre : auteur de chansons pour Edith Piaf, Juliette Gréco ou Maurice Chevalier, partageant les scènes des cabarets parisiens avec son complice Pierre Roche.

Même s’il n’avait plus sorti de grande chanson depuis une trentaine d’années, Aznavour a entretenu son mythe par la scène, dans les salles les plus prestigieuses du monde. Comme une revanche sur tous ceux qui ne lui prédisaient aucun avenir et qui « sont tous morts depuis longtemps, alors que moi… je suis encore là », cinglait-il.

Il avait fait des passages remarqués au cinéma. En quelque 80 films, il tourna avec François Truffaut (« Tirer sur le pianiste »), Volker Schlöndorff (« Le tambour »), Claude Chabrol (« Les fantômes du chapelier »).

Charles Aznavour était censé revenir sur scène le 8 novembre, à la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt, suivie d’une nouvelle tournée en région, à Tours, Saint-Etienne, Rouen, Dijon et Strasbourg.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire