Décès de DJ Arafat : la Côte d’Ivoire se prépare à un grand hommage

0

Après le choc, la Côte d’Ivoire tente de s’organiser pour offrir à DJ Arafat, décédé au matin du 12 août, des hommages dignes de son rang : celui d’ambassadeur de la musique ivoirienne.

À Abidjan, la capitale économique du pays, les choses se mettent en place. Quelques heures après la mort tragique de l’artiste des suites d’un grave accident de moto dans la nuit du dimanche à lundi, des acteurs du showbiz ivoirien se sont constitué en comité d’organisation afin de piloter les futures obsèques.

Pour l’heure, des responsables ont été délégués à différentes commissions qui seront chapeautées par Kenzo Kouadio, alias Kenzo Cash Money, acteur incontournable du showbiz ivoirien et désigné président du comité d’organisation.

Si tous les détails des futures obsèques n’ont pas encore été réglés, le responsable de la communication du comité, Souleymane Kamagaté, a laissé filtrer quelques informations sur ce qui se peaufine. Il a notamment fait savoir que les hommages pourraient se tenir dans trois communes différentes de la capitale, soit Koumassi, Abobo et Yopougon, avant le clou final au stade Felix Houphouet Boigny du plateau, d’une capacité de 45 000 places, a-t-il affirmé dans un Facebook Live mardi.

Hommages multiples

D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, une pétition a été lancée afin que ce stade, le plus grand du pays, soit mis à disposition des organisateurs pour célébrer Arafat DJ. Jusque-là, plus de 62 000 personnes ont signé la pétition, pour 75 000 signatures requises. Pour le comité d’organisation, il s’agit aussi, et surtout, de fédérer toute la population ivoirienne et au delà, ainsi que les autorités du pays, autour de l’aurevoir à l’artiste.

La floraison des hommages qui se sont succédé depuis son décès présage d’ores et déjà de l’ampleur que prendront les événements. Le chef de l’Etat Alassane Ouattara et son épouse Dominique, le ministre d’Etat et ami du défunt artiste Hamed Bakayoko, le ministre de la Culture Maurice Kacou Bandama et autres personnalités politiques du pays se sont inclinés devant la mémoire de l’artiste sur leurs réseaux sociaux.

Dans le monde de la culture, les messages sont davantage multiples. Youssou Ndour, Booba, Davido, Kaaris, Fally Ipupa, MHD, Sidiki Diabaté, Serges Beynaud, Kiff No Beat et toute une pléiade d’artistes ont réagi au décès subit de l’artiste.

Lundi, le jour même du décès de celui qui se faisait appeler récemment le Daïshikan par ses fans, une tribune a été organisée au stade d’Angré, dans la commune de Cocody, où l’artiste avait organisé l’un de ses derniers concerts.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire