Début de la campagne de sensibilisation contre Ebola à Beni

0

 Le directeur général de la lutte contre la maladie à virus Ebola au ministère de la Santé, le Dr Bathé Ndjoloko Tambwe a lancé samedi 4 août à Beni la campagne de sensibilisation des couches de la population pour une riposte rapide dans la lutte contre cette maladie. Il a indiqué que toutes les machines nécessaires sont déjà enclenchées pour contenir l’épidémie à virus Ebola dans la région de Beni.

Les représentants de toutes les couches de la population et la presse de Beni ont été sensibilisés sur la maladie à virus Ebola, son origine, sa gravité, ses modes de transmission et surtout les moyens de prévention contre cette épidémie présentée comme extrêmement mortelle pouvant faire jusqu’à plus de 80% de morts parmi ses victimes selon les experts.

Le directeur général de la lutte contre la maladie au ministère de la Santé, le Dr Bathé Ndjoloko Tambwe, a appelé la population à la vigilance, à l’observance des règles d’hygiène et à ne pas paniquer. Il recommande aux habitants de la région d’orienter tous les cas suspects vers les centres de santé les plus proches.

Le Dr Ndjoloko indique que toutes les dispositions sont déjà prises pour contenir cette épidémie.

« Nous ne sommes qu’au troisième jour de l’organisation de la riposte, nous ne pouvons pas vous dire qu’il y a une bonne évolution ou non. Juste pour la simple raison que nous sommes en train de faire l’état des lieux mais alors nous ne pouvons pas dire que les choses ne sont pas en train de se mettre en place. Aujourd’hui nous avons un laboratoire, hier la nuit nous avons eu les premiers résultats des échantillons ici même à Beni. Nous savons déjà que maintenant on a eu 3 cas à l’hôpital de Beni qui sont positifs et 6 autres à Mangina. Nous enclenchons toutes les machines qu’il faut pour endiguer l’expansion de l’épidémie à Beni », a-t-il assuré.

Le début de la vaccination contre l’épidémie à virus Ebola a été annoncé pour le mercredi prochain et deux centres de traitement de l’Ebola (CTE) sont installés à Mangina et l’autre à l’Hôpital général de Beni. Ces deux CTE seront totalement fonctionnels dans les 3 prochains jours, a déclaré le directeur général de la lutte contre la maladie.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire