Débat sur la majorité parlementaire : Jean-Baudouin Mayo insiste que le Chef de l’Etat nomme un informateur pour identifier la majorité

0

Le secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Jean-Baudouin Mayo insiste que le président de la république, Félix Tshisekedi, nomme un informateur pour identifier la majorité parlementaire d’où sortira le futur Premier ministre.

Pour ce cadre de la coalition Cap pour le changement (Cach), la nécessité de nommer un informateur se justifie par le fait « qu’aucun parti politique ou regroupement n’a obtenu la majorité à la chambre basse du parlement » bien que le Front commun pour le Congo (FCC), la revendique.

Il précise cependant que Cach ne va pas intégrer le FCC pour constituer cette majorité parlementaire et « ne va pas succomber » au « chantage » du FCC.

« Voudraient-ils diriger seuls ? Libre à eux. Mais qu’ils n’oublient pas que l’exécutif est bicéphale. Nous, nous avons le président de la république, c’est lui qui signe les ordonnances. S’ils veulent faire du chantage, au nom de cette majorité qu’ils ont obtenu de la manière dont tout le monde sait, nous n’allons pas succomber à ce chantage », a déclaré le secrétaire de l’UNC, ce mardi sur les ondes de la radio Top Congo FM.

Pour rappel, les différents regroupements et partis politiques du Front commun pour le Congo ont signé le mercredi dernier un acte d’engagement et de fidélité devant leur autorité morale, le sénateur Joseph Kabila. Cet acte d’engagement a fait en sorte que le FCC qui était une plateforme électorale se mue en plateforme de gouvernement.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire