De Beni, Martin Fayulu lance sa campagne à la présidentielle !

0

Le candidat président de la République issue de la coalition « Lamuka », Martin Fayulu Madidi, est arrivé ce mercredi 05 décembre 2018 dans la ville de Beni où il a lancé officiellement sa campagne électorale à la présidentielle du 23 décembre.

Après une escale par Goma, où il a embrassé le sol du Kivu et remercie le ciel, Martin Fayulu Madidi, le candidat de « Lamuka », est arrivé à Beni en vue du lancement de sa campagne électorale. 

Paralysie des activitées à Beni

Suite à l’annonce de cette arrivée, une forte mobilisation de la population pour accueillir Martin Fayulu fut constatée au point que les activités sociales et économiques de la ville sont resté paralysées toute la journée. Boutiques, magasins et autres maisons de commerce sont restés fermés durant toute la journée car la population a passé sa journée sous un soleil ardent à préparer l’accueil de celui qu’on appelle « Le Soldat du Peuple ».

Alors qu’il était en matinée, le candidat de Lamuka est arrivé dans la soirée dans cette partie de la province du Nord-Kivu invoquant « tracasseries du régime en vue de retarder son voyage ». Martin Fayulu a donc atterri à l’aéroport de Beni Mavivi aux alentours de 17h30 (heure locale) accueilli par plusieurs militants de la coalition « Lamuka » ainsi qu’une foule immense curieuse d’écouter ce qu’allait déclarer ce prétendant à la présidence de la RDC.

En direction du centre-ville où le décor était déjà planté pour son meeting, il a du abondonner son vehicules et faire près d’un kilomètre à pied pour atteindre le rond point du 30 juin, lieu du rendez-vous, accompagné d’une foule immense et de ses partisans. 

 

Restauration de l’autorité de l’État pour la paix et la sécurité

Arrivé au rond point ENRA, le candidat a tenu un meeting d’une trentaine de minutes commencant par s’excuser pour le retard avant de présenter son projet de société englobant plusieurs points dont la restauration de l’autorité de l’État pour la paix et la sécurité, l’électricité, l’agriculture, la santé et des infrastructures routières, ainsi que d’autres thématiques.

« Je suis content d’être arrivé ici à Beni, au Nord-Kivu. Je commence ma campagne aujourd’hui. C’est le signe pour montrer à la population de Beni et du Nord-Kivu la souffrance qu’elle traverse. On vous a soumis à l’esclavage, à l’insécurité… vous n’avez pas à manger, ça doit changer […] L’électricité c’est un problème que le gouvernement nous impose. Je ne pouvais pas venir à cette heure ici (soir) mais nous n’avons pas l’électricité par manque de volonté politique par certains. Nous devons privilégier l’agriculture pour stabiliser l’économie de Beni…», tels sont quelques points saillants abordés par Martin Fayulu.

Le candidat de Lamuka a également réaffirmé son projet de déplacer la base militaire du camp Kokolo, de Kinshasa à Beni, une fois élu.

« Nous allons nous battre pour la restauration de l’autorité de l’État en vue de la paix et la sécurité. Nous allons militer pour un Etat de droit en RDC. Nous allons installer à Beni un grand camp militaire pour mettre fin aux groupes armés qui nous nous insécurisent suite à l’incapacité de notre gouvernement. Si vous m’élisez président, la première chose à faire, je déplacerai le camp Kokolo, de Kinshasa à Beni. C’est la plus grande base de l’armée qui sera ici pour sécuriser Beni et toute la province du Nord-Kivu », a-t-il dit en lingala.

Il a aussi promis de s’impliquer dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui a déjà fait plus de 200 morts, depuis août dernier. « Nous allons chasser Ebola. Avec l’argent de l’Etat, nous allons faire appel aux médecins internationaux pour éradiquer cette maladie », a-t-il ajouté.

Mais surtout, il a réitéré son refus catégorique de la machine à voter qui selon lui, est déjà « programmée pour la faveur d’Emmanuel Ramazani shadari (candidat du FCC) » et de rendre hommage à certains leaders politiques et fondateurs de la coalition « Lamuka », en citant Mbusa Nyamwisi, Moïse Katumbi, JP Bemba, Fredy Matungulu et Adolphe Muzito.

Fayulu passera la nuit à Beni en attendant son départ pour Butembo puis Bunia ce jeudi 6 décembre afin de poursuivre sa campagne.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire