Cyber harcèlement des journalistes : les femmes plus visées

0

Le harcèlement en ligne des professionnels de l’information se propage à l’échelle mondiale et touche en particulier les femmes, comme le souligne Reporters sans frontières (RSF), dans son récent rapport.

L’ONG a documenté, pendant six mois, des dizaines de cas dans trente-deux pays pour établir son rapport intitulé « Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l’assaut ».

Faire pression sur les journalistes en ligne n’a jamais été aussi simple qu’en 2018, d’après cette organisation de défense de la presse. En effet, le harcèlement en ligne est un phénomène qui constitue aujourd’hui l’une des pires menaces contre la liberté de la presse, comme l’indique Christophe Deloire, secrétaire général de RSF dans ce rapport.

L’ONG dénonce des campagnes de haine orchestrées par des gouvernements mais aussi des campagnes de cyber harcèlement lancées par des communautés d’individus ou des groupes. Les cibles privilégiées de ces campagnes sont, selon RSF, les journalistes d’investigation. L’ONG s’appuie sur les témoignages qu’elle a recueillis sur des données de la Fondation internationale des femmes dans les médias et une étude du think tank britannique Demos, d’après laquelle le journalisme est un domaine dans lequel les femmes reçoivent plus d’insultes que les hommes, souvent des menaces d’ordre sexuel dégradantes.

Ce harcèlement peut contraindre certains journalistes à quitter leur pays mais aussi à se censurer, fait observer RSF, qui formule vingt-cinq recommandations à l’attention notamment des Etats et des plates-formes pour une meilleure prise en compte de ces nouvelles menaces numériques.

 

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire