Crise ouverte au Rassemblement / Kasa-Vubu : Lumbala suspend sa participaton

0

Bien que toujours membre du Rassemblement / Kasa-Vubu, Roger Lumbala dénonce « la cacophonie qui s’y trouve où il y a le président du CNSA, qui en est le président du Conseil des sages, qui lance des pugilats verbaux vers le Premier ministre qui en est le porte-parole ».

Suite à cette cacophonie, Roger Lumbala annonce même que sa plateforme (SET) « a suspendu sa participation à toutes les activités réunions du Rassemblement / Kasa-Vubu ».

Guerre larvée 

Alors que Bruno Tshibala a été intronisé président de l’UDPS par une aile de ce parti, Joseph Olenghankoy, président du CNSA, déclare « ne pas reconnaître aujourd’hui d’autre chef à la tête de l’UDPS qu’Étienne Tshisekedi ».

Tout comme le leader des FONUS, Roger Lumbala estime que « Bruno Tshibala ne peut pas atteindre le niveau de monsieur Étienne Tshisekedi ».

Que « Bruno Tshibala devrait faire recours à l’héritier spirituel de monsieur Étienne Tshisekedi qui est monsieur Roger Lumbala ».

Pour qui, « après le départ d’Étienne Tshisekedi, l’UDPS se meurt, faute d’un leader charismatique ».

Soutien à la loi électorale 

Contrairement aux ministres et à la base de ce Rassemblement / KAsa-Vubu, Roger Lumbala soutient la loi électorale.

« La loi électorale est correcte et va assainir l’environnement politique de notre pays.  Le seuil de 1% est une référence valable », déclare ce dernier sur Top Congo FM.

« Ceux qui rejettent cette loi électorale ne voient pas l’intérêt supérieur de la population congolaise de notre pays. Ils ne voient que leur intérêt partisan ».

Source : Media Congo

Laisser un commentaire