Crise libyenne : Fayez el-Sarraj implore une solution africaine

0

Reçu en audience, le 26 juin, à Brazzaville, par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, le chef du gouvernement d’union nationale de Libye, Fayez el-Sarraj, a exprimé sa volonté de voir l’Union africaine contribuer au retour de la paix dans son pays.

« Nous avons parlé du comité de haut niveau de l’Union africaine que dirige le président Denis Sassou N’Guesso et des accords pour la résolution politique de la crise libyenne afin d’arrêter les forces qui attaquent la Libye », a déclaré en substance l’hôte du chef de l’Etat congolais, avant d’ajouter : « Le président Denis Sassou N’Guesso est confiant et nous apporte son aide pour la sortie de crise. Nous sommes également confiants de la position de l’Union africaine pour qu’elle œuvre dans le même sens ».

Fayez el-Sarraj a aussi souligné la place que son pays est appelé à prendre aux côtés d’autres nations s’il recouvre la tranquillité : « La Libye a un rôle très important en Afrique et si Dieu le veut, notre pays reprendra la place qui était la sienne avant ».

Lorsqu’il évoque les forces qui attaquent la Libye, le chef du gouvernement d’union nationale libyenne qui siège à Tripoli fait sans doute allusion aux hommes du maréchal Khalifa Aftar. Depuis le 4 avril,  ce dernier avait lancé une offensive destinée à prendre la capitale du pays. Depuis lors, des combats se déroulent autour de Tripoli faisant de nombreuses victimes civiles.

Ayant récemment émis l’idée d’une conférence de réconciliation qui aboutirait à l’organisation d’élections libres, Fayez el-Sarraj souhaiterait voir l’Union africaine s’impliquer davantage sur cette perspective. D’où sa visite à Brazzaville pour en parler de vive voix avec le président du comité de haut niveau de l’organisation continentale sur la crise libyenne, Denis Sassou N’Guesso.

Légendes et crédits photo : 

Le président Denis Sassou N’Guesso et le Premier ministre libyen Fayez el-Sarraj lors de l’audience

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire