Coupe de la Confédération : Mazembe domine Horoya et accède en quarts de finale

0

Le TP Mazembe a encore la possibilité de défendre son titre de la Coupe de la Confédération remporté en  2016. Les Corbeaux se sont qualifiés pour les quarts de finale de la C2 africaine après leur victoire face à Horoya AC de Guinée Conakry à l’issue de la dernière journée de la phase des poules.

Coupe de la Confédération : Mazembe domine Horoya et accède en quarts de finaleC’était la sixième et dernière journée de la phase des poules (huitièmes de finale) de la Coupe de la Confédération. Le TP Mazembe devrait l’emporter, le 8 juillet, dans son stade de la commune de Kamalondo à Lubumbashi contre Horoya AC de la Guinée Conakry afin d’assurer de manière certaine sa qualification pour les quarts de finale de la compétition. Et les Corbeaux l’ont fait. Deux buts à un, c’est le score définitif de cette rencontre entre deux équipes qui avaient toutes les deux les chances d’accéder en quarts de finale de la C2.

Au coup d’envoi, les deux équipes ont été à égalité de points de neuf points chacune. Et le coach Pamphile Mihayo Kazembe a misé sur un onze de départ d’expérience, avec le gardien de but international Matampi Vumi Ley dans les perches. En défense, les absences du géant Malien Salif Coulibaly, Kimwaki (blessés) et Kevin Mondeko (suspendu) ont été suppléées par la titularisation du Zambien Kabaso Chongo et l’Ivoirien Christian Koffi Kouamé dans l’axe. Djo Issama Mpeko à droit et Jean Kasusula à gauche ont complété la ligne défensive. Au milieu de terrain, le Zambien Nathan Sinkala et Miché Mika se sont occupés de la récupération de balle, alors que Trésor Mputu s’est chargé de l’animation de jeu. Le capitaine zambien Rainford Kalaba à droite, Déo Kanda à gauche et Ben Malango dans l’axe ont formé le trio d’attaque des Corbeaux du président Moise Katumbi Chapwe.

Le technicien français Victor Zvunka d’Horoya AC a, de son côté, fait confiance au gardien de but sénégalais du club guinéen Khadim Ndiaye; Alseny Bangoura, Ibrahima Condé, le capitaine Aboubacar Camara et Amadou Touré ont constitué la défense d’Horoya, et au milieu de terrain, Abdoulaye Camara, Ibrahima Sory Sankhon, et Sebe Baffour Kyei et en attaque le Camerounais Francis Ebele Dipita, Bassirou Ouédraogo et Mandela Ocansey.

Kanda et Sinkala décisifs

Mazembe a, de façon relative, pris le contrôle du jeu, multipliant des offensives dans le camp guinéen. Et à la 14e minute, Rainford Kalaba s’est échappé sur le côté droit avant d’adresser un centre catapulté dans les buts de Ndiaye par Deo Kanda-a-Mukok pour l’ouverture du score. Mais sur sa première véritable action à la 37e minute, Horoya AC, a remis les pendules à l’heure. Le Camerounais Francis Dipita Ebele a trompé le gardien de but Matampi Vumi d’une frappe de l’intérieur du pays, après avoir exploité avec efficience une passe d’Ibrahim Sory Sankhon. À la pause, les deux équipes ont donc été à égalité d’un but partout.

En deuxième période, Daniel Adjei a pris la place de Trésor Mputu à la 52e minute. Le Ghanéen Salomon Asanté a, pour sa part, remplacé le capitaine Rainford Kalaba qui a remis son brassard au latéral droit international Djo Issama Mpeko et à la 81e minute, Adama Traoré est monté à la place de Miché Mika. Et une minute plus tard, sur une passe d’Asanté, Nathan Sinkala a décoché une frappe lourde à l’entrée de la surface de réparation qui a rebondi devant le gardien de but Ndiaye, imparable. Deux buts à un à la fin du temps réglementaire, Mazembe se qualifie pour les quarts de finale en occupant la première place de son groupe avec 12 points.

Deuxième qualifié, Supersport Utd d’Afrique du Sud s’est imposé face à Mounana du Gabon par quatre buts à un et finit ces huitièmes de finale avec 10 points. Troisième avec 9 points, Horoya AC ne pourra donc pas disputer les quarts de finale. CF Mounana du Gabon a terminé la phase de poule avec zéro point, le club de Libreville est venu apprendre et acquérir de l’expérience.

Légendes et crédits photo : 

Deo Kanda A Mukok premier buteur de Mazembe contre Horoya le 8 juillet à Lubumbashi (photo tpmazembe.com)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire