Coupe africaine de la Confédération Total : les Léopards de Dolisie ont l’obligation du résultat

0

L’Athlétic club Léopards de Dolisie affronte, ce samedi dans la capitale du Swaziland, Mbabane Swallows en match retour du tour de cadrage. Un match qui va départager les deux clubs d’autant plus qu’ un seul  des deux est autorisé à accéder à la phase des poules.

Vainqueur à l’aller sur un score étriqué d’un but à zéro, les Fauves du Niari ont l’obligation du résultat pour sauver le football congolais à la croisée des chemins. Eliminés de la Ligue des champions par Saint George d’Ethiopie , les Léopards  de Dolisie ne sont pas à la place qu’ils méritent. C’est pour cette raison que Rémy Ayayos Ikounga a pris l’engagement de renforcer le staff technique en faisant venir, à quelques jours de la manche aller, Mohamed Nabi Nassredine Nash, son ancien conseiller technique en 2012, dans le but d’ élever le niveau technique des Fauves du Niari.

Nash a supervisé le match aller depuis les tribunes  puis a livré  son premier constat sur l’équipe qu’il va diriger. « Nous sommes dans un constat actuellement.  Dans toutes les lignes, nous avons des problèmes d’ordre physique, tactique et même d’ordre individuel. Les choses ne s’arrangent pas en une semaine ou trois. Nous allons mettre en place toute une stratégie pour pouvoir ramener la qualification de  Swaziland mais il y a vraiment un plan Marshall qui va être annoncé pour l’AC Léopards pour l’avenir. En d’autres termes, une stratégie en profondeur pour remettre l’équipe à la place qu’elle mérite », a indiqué Nash qui bénéficie du soutien du président de l’AC Léopards. 

« Vous savez que le staff technique a été modifié. En quelques jours, il a pu imprimer un certain rythme, un certain style. Je pense aussi qu’il était de mon devoir de suivre à la lettre les préparatifs de ce match. Je me suis impliqué de façon très sérieuse. Même si nous aurions escompté un résultat plus large. Mais, il ne faut pas faire la fine bouche et se contenter de ce résultat favorable mais  qui nous oblige à une meilleure préparation du match retour », a commenté Rémy Ayayos Ikounga après la courte victoire de son équipe au match aller.  

Au cours de ce match, outre l’inefficacité offensive qui a énormément fait défaut, les vert et blanc ont affiché un visage différent de ceux des deux matches de  la Ligue des champions. De quoi rassuré leur président pour le match retour. « Il y a des joueurs qui ont montré de belles choses et surtout ce qui me tient particulièrement à cœur, c’est l’engagement(…) C’est cet état d’esprit que je veux voir sur un terrain de football. Vous savez, l’adresse ou la performance technique  peut parfois vous jouer les caprices, l’engagement doit toujours être intact. Et c’est cela que je veux voir . C’est ce que je demande à mes joueurs», a-t-il précisé.

Les Fauves du Niari qui se sont rendus à Mbabane s’attendent à un match difficile. Car en face,  son adversaire a de solides arguments. Sur les deux derniers matches de la coupe d’Afrique disputés à domicile, Mbabane Swallows a connu 100% de réussite. Au tour précédent, Mbabane Swallows avait perdu la manche aller devant Azam de la Tanzanie (0-1) avant de gagner la manche retour à domicile (3-0).  En deux matches disputés à la maison, cette équipe a déjà inscrit six buts soit une moyenne de 3 par match.  Plus l’enjeu est énorme, plus d’atmosphère sera très électrique.

« Notre adversaire est une équipe qui fait aujourd’hui un parcours très élogieux. Ils sont premiers de leur championnat sans défaite… C’est une équipe solide, bien construite.  Nous avions visionné ses matches. Et en faisant une enquête sur les joueurs, on s’est bien rendu compte qu’il y a beaucoup de joueurs qui ont fait une aventure en Afrique du sud et qui sont reversés dans ce club même les joueurs de la RDC qui ont joué le dimanche venaient d’Afrique du sud. C’est dire que c’est un adversaire coriace mais, c’est une situation qui n’est pas inhabituelle à l’AC Léopards que d’être obligé de faire un résultat à l’extérieur. Et ce à quoi nous sommes obligés d’ailleurs. Nous ferons le devoir de réussir cette performance-là », a  souligné le président de l’AC Léopards.

Et à Nash d’ajouter : « Nous savons très bien qu’elle a non seulement les qualités physiques et tactiques avec un excellent entraîneur Thabo. Elle est doublement plus forte que l’équipe qui nous a éliminée en seizièmes de finale de la Ligue des champions. Cette équipe a éliminé Azam qui est un club professionnel bien structuré en le battant (3-0) dans ses installations. C’est une équipe avec un très grand potentiel. Nous connaissons comment elle va jouer chez à domicile. On va se préparer, tout donner pour revenir avec la qualification ».

Légendes et crédits photo : 

Rémy Ayayos Ikounga et son équipe dans l’obligation du résultat à Mbabane (Adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire