Coupe africaine de la confédération : Cara relance ses chances de qualification

0

Les Aiglons ont signé leur première victoire dans la phase de poules en dominant de belle manière 3-0, le 16 mai au stade Alphonse-Massamba-Débat, Enyimba FC du Nigeria.

Après avoir perdu le premier match à l’extérieur, le Club athlétique renaissance aiglons (Cara) avait besoin d’une victoire lors de la deuxième journée pour relancer ses chances de qualification aux quarts de finale de la Coupe africaine de la confédération. Il a relevé ce défi sans rencontrer trop de difficultés. Pour preuve, les Aiglons ont même plié le match dès les vingt premières minutes, en inscrivant trois buts en l’espace de six minutes.  Le festival offensif de Cara a commencé dès la 13e mn.

Cabwey Kivutuka a vu sa reprise repoussée dans un premier temps par le portier  Abdual Fatawu Dauda. Le ballon est revenu sur Racine Louamba qui, de la tête, a placé les Aiglons dans le droit chemin (1-0). Trois minutes plus tard, Cabwey Kivutuka, bien lancé en profondeur, a fait parler son talent de buteur. Il a crucificié  le gardien d’Enyimba d’une frappe croisée. Alors que les Nigérians n’avaient pas encore digéré le deuxième but des locaux, Dicha Bomaniaye les obligeait à poser les deux genoux à terre. Grâce à une enveloppée au second poteau, il inscrivait le troisième but des Aiglons à la 18e mn.  

L’addition aurait pu même être salée si la frappe  de Racine Louamba n’avait pas été repoussée par le poteau à la 51e mn.  Le défenseur de Cara, Ricci Ondongo, a,  lui aussi, vu sa frappe effleurée la barre transversale (78e mn) puis Cabwey Kivutuka  a gaché deux énormes occasions respectivement à la 68e mn et à la 81e. Grâce à cette victoire, le Cara revient à la hauteur d’Enyimba (trois points) puis déclasse son adversaire à la différence de buts (plus 2 pour les Aiglons contre moins1 pour le club nigérian).  

« En venant ici, nous savions que le match allait être difficile puisqu’à cette étape de la compétition, il  n’y a plus de petites équipes. Aujourd’hui, Cara a  été la meilleure équipe sur le plan technique puis  la chance l’a aussi aidé. Nous ne devons pas nous inquiéter de  cette défaite. Nous allons travailler pour mieux aborder les prochaines rencontres, parce qu’à cette étape de la compétition, il n’y a que les points qui comptent », a commenté  Usman Abd’Allah, le coach d’Enyimba.  Après avoir réussi à stopper la série d’invincibilité d’Enyimba en terre congolaise, le Cara a peut–être trouvé les clés de la réussite grâce à l’éfficacité de ses attaquants.

« On s’est préparé pour relever ce défi, parce qu’on se disait  qu’il fallait impérativement travailler l’option offensive. Et aujourd’hui, ce secteur nous a donné beaucoup de satisfaction avec les trois buts inscrits. Nous allons continuer sur la même lancée, en faisant en sorte que notre attaque soit efficace… Enyimba est une très belle équipe. Elle est très technique et physique. Elle était très engagée mais il y a eu juste un problème de chance », a reconnu Roger Elie Ossiété, le coach de Cara.

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Racine Louamba célébrant le premier but de Cara/Adiac
Dicha Bomanyiae Lima sur l’action du troisième but/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire