Coup de pouce aux PME: le ministre B. Liyota lance la campagne de certification des PME

0

Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, PME et PMI, a procédé lundi 13 novembre, au bâtiment administratif de la Poste sis Boulevard du 30 juin, au lancement de la campagne de certification des PME.

Pour Bienvenu Liyota Ndjoli, les PME doivent être connues et reconnues pour bénéficier de l’accompagnement du gouvernement et des partenaires extérieures.
Elles (PME) souffrent d’un énorme déficit communicationnel, déplore B. Liyota.

Pour le ministre des PME, la vision du chef de l’État est de promouvoir la classe moyenne congolaise. Or celle-ci passe par l’émergence des PME, fait-il remarquer.
Ce sont les PME, conformément à la vision du président de la République, à qui doivent échoir les marchés de la sous-traitance, précise le ministre qui a rappelé au passage le vote, sous l’impulsion de Joseph Kabila, d’une loi au parlement sur le sujet.

« On va aider les PME à aller de l’avant, a créer des richesses et des emplois », a déclaré Bienvenu Liyota Ndjoli.

Selon lui, le gouvernement est prêt à mettre la main à la poche pour soutenir les PME.

Pas que lui, car les partenaires extérieures sont aussi prêts à le faire, fait observer l’ex ministre de l’environnement sous Matata.

Les PME n’arrivent pas à fonctionner correctement à cause du déficit communicationnel, a dit le ministre.
Or être identifiée, c’est la condition pour bénéficier de l’encadrement du gouvernement, soutient-il.

C’est pourquoi, dit-il, il sensibilise les PME à se faire enregistrer auprès de son ministère pour y être certifiées. De la sorte, l’appui du gouvernement interviendra.

Dans ses échanges avec les PME, la question qui est tous les temps soulevée par celles-ci est la difficulté d’accéder au financement, a reconnu le ministre.

« On ne donnera l’argent qu’à celles qui sont reconnues », leur a répondu cash le ministre.

Son objectif, dit-il, est quintuple:

1. Créer une classe moyenne congolaise,
2. Les PME doivent créer des richesses,
3. Elles doivent accéder au financement,
4. Elles doivent créer des emplois et ainsi réduire le chômage,
5. La protection juridique que procure la procédure de certification.

Le ministre a convié les PME à se faire certifier sur le portail créé à cet effet par son ministère pour qu’elles bénéficient des divers avantages.

Ci-dessous les étapes de certification des PME.
Coup de pouce aux PME: le ministre B. Liyota lance la campagne de certification des PME

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire