Corneille Nangaa : 180 containers contenant de machines à voter, en provenance de la Corée, déjà en mer

0

Selon le Gouvernement, le plan de décaissement pour le financement des élections est exécuté à ce jour à 72 %. 

Cent quatre-vingts containers contenant des machines à voter, en provenance de la Corée, sont déjà en mer pour la RD Congo. 133 de ces containers ont déjà été acheminés au courant de ce mois d’octobre. Parmi eux, deux lots de 24 et 15 containers ont été réceptionnés, respectivement le 5 et le 15 octobre. Ces données ont été fournies par le numéro 1 de la Ceni, au cours de la réunion interinstitutionnelle, présidée vendredi 19 octobre, par le Président Joseph Kabila, à la cité de l’Union africaine. 

Par ailleurs, Corneille Nangaa a annoncé l’arrivée, ce dimanche 22 octobre, de 15 containers en provenance de l’Inde. Le convoi contient des panneaux solaires pour toutes les antennes. Concernant le financement du processus électoral, le président de la centrale électorale rapporte qu’aucune entorse fatale n’est à déplorer au stade actuel. Car, dit-il, le plan de décaissement par le Gouvernement est exécuté à ce jour à hauteur de 72 %. 

Toutefois, Corneille Nangaa insiste sur la nécessité de mettre à la disposition de la Ceni les moyens requis pour faire face aux étapes restantes, considérées comme les phases critiques du processus électoral en cours. Aux côtés des acquis positifs, le patron de la Ceni a aligné certains défis, mieux des pesanteurs au processus. A savoir : les velléités de glissement du calendrier dans le chef de certains acteurs politiques qui récusent la machine à voter, la question des électeurs sans empreintes digitales. A cela s’ajoute les poches d’insécurité nécessitant des mesures particulières, la persistance de l’épidémie d’Ebola dans certaines parties du territoire national. 

Après l’exposé de Nangaa, le Gouvernement qui s’est engagé à financer entièrement le processus électoral, sans le moindre appui extérieur, a promis de poursuivre l’exécution de ses opérations restantes. Celles-ci sont évaluées à près de 122 millions USD. Sur le plan sécuritaire, le Gouvernement affirme que des éléments supplémentaires de la Police, recrutés et formés, sont en passe d’être déployés. Ce, conformément au plan de sécurisation dont l’actualisation pourra être consacrée par un acte réglementaire. Cela dans pas très longtemps.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire