Coopération: santé et environnement au centre de la rencontre entre la ministre du Tourisme et la représentante de l’OMS au Congo

0

Arlette Soudan-Nonault s’est entretenue sur les deux sujets, le 13 septembre à Brazzaville, avec le Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, arrivée au terme de sa mission après six années passées au Congo.

La représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est allée non seulement dire au revoir à la ministre du Tourisme et de l’environnement mais aussi évoquer avec elle tous les domaines de coopération avec ce ministère durant son mandat.

Au premier plan, la santé et l’environnement car a dit le Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, la santé ne peut exister sans un environnement sain et un développement durable, ajoutant que l’on ne peut pas également faire du tourisme si l’on n’a pas une bonne santé.

Les deux personnalités ont aussi parlé de la mise en œuvre de la Déclaration de Libreville sur la santé et l’environnement qui définit clairement la place de l’environnement dans la santé. « On sait très bien que pratiquement plus de 80% des problèmes de santé sont liés à l’environnement. Avec le ministère du Tourisme et de l’environnement, nous avons des liens très forts. Nous avons parlé même du tourisme médical », a déclaré la représentante de l’OMS.

Quant à ses relations avec le Congo, le Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo n’a pas caché ses sentiments. « Après six années passée au Congo, je peux dire qu’il est devenu ma patrie. Le Congo et la Guinée mon pays entretiennent des bonnes relations. Donc, je suis une Congolaise. Je pars mais ce n’est que la fin d’une mission mais pas la fin de mes liens avec le Congo », a-t-elle signifié.

Auparavant, la ministre du Tourisme et de l’environnement a reçu la présidente du cabinet conseil PWC, Nadine Tinen. L’entretien a porté sur les relations entre le ministère et cette structure.

« Nous avons, avec la ministre, échangé sur les travaux que nous effectuons avec son équipe. L’objectif de notre mission était de nous assurer qu’elle est satisfaite. Les éléments qu’elle nous a apportés nous permettent de constater qu’elle est satisfaite, parce que PWC est au service de la société pour construire la confiance et surtout pour apporter des solutions », a indiqué la présidente de ce cabinet conseil.

S’agissant de ces missions auprès du ministère du Tourisme et de l’environnement, Nadine Tinen a expliqué que le travail consistait à la mise en place de tous les outils et toute la règlementation nécessaires au développement de l’environnement, du tourisme et des loisirs.    

 

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Arlette Soudan-Nonault posant avec le Dr Fatoumata Binta T. Diallo et son équipe
Photo 2 : La ministre du Tourisme et de l’environnement s’entretenant avec la présidente du cabinet conseil PWC

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire