Coopération : le Congo et la Namibie veulent optimiser leur potentiel économique

0

Les experts des deux pays auront des échanges sur les moyens de développer les petites et moyennes entreprises, surtout dans le domaine de l’artisanat.

La ministre des petites et moyennes entreprises (PME), de l’artisanat et du secteur informel, Yvonne Adélaïde Mougany, s’est entretenue sur le sujet, le 11 octobre à Brazzaville, avec l’ambassadeur de la Namibie au Congo, le major-général Vilio H. Hifindaka.

L’échange a été fructifiant, a assuré le diplomate namibien au sortir de la séance de travail. « Avec la ministre, nous avons discuté des moyens de développer les PME et le secteur artisanal. Nous avons essayé de voir les différentes méthodes et opportunités pour faire avancer la coopération entre les deux pays », a-t- il déclaré, ajoutant qu’ils ont insisté sur l’échange d’expériences.

Tout comme le Congo, l’économie namibienne est fortement dépendante des ressources du sous-sol. Les deux économies disposent pourtant d’énormes débouchés encore inexploités, notamment le secteur artisanal.

Au plan politique et diplomatique, la République du Congo et la Namibie entretiennent d’excellentes relations. « Ce sera une coopération gagnant-gagnant. Nous veillerons en sorte que nos deux peuples continuent à interagir dans les deux domaines cités pour développer nos économies », a ajouté Vilio H. Hifindaka.

L’Ecole inter-Etats de Loudima, dans le département de la Bouenza, est le symbole de l’amitié entre les deux peuples. Le site de cette école polytechnique n’était autre que l’ancien camp de la South west african peoples’s organisation (Swapo), où s’organisaient les combattants de la libération de la Namibie et de l’Afrique australe.

Il y a quelques années, les présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo et Hifikepunye Pohamba de la Namibie, avaient décidé de transformer ce centre en un institut de formation des élites. L’établissement forme dans les métiers du bâtiment, de la mécanique, de l’électricité, de la maçonnerie, de l’agriculture, de la coiffure, de la couture, de la boulangerie…

Légendes et crédits photo : 

La ministre Yvonne Adélaïde Mougany et l’ambassadeur namibien

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire