Coopération : l’ambassade de Chine offre un don de matériels informatiques au Congo

0

Une partie du lot de matériels est destinée à équiper la future poste multi-services de Mossaka, dans le département de la Cuvette, notamment des ordinateurs, imprimantes, alimentations sans interruption et tableaux.

Les matériels informatiques ont été réceptionnés, le 12 novembre à Brazzaville, par le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo. Ce geste, d’après l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les deux Etats et du soutien au projet d’installation des centres multimédias à l’intérieur du Congo.

Après les agences de Brazzaville, des villes de Ngo, Madingou, Abala, Makoua et Mouyondzi, le bureau de poste de Mossaka sera doté d’un nouveau point de services, où les particuliers pourront passer des commandes, l’expédition de lettres, le dépôt des envois postaux (lettres et colis) ; le retrait de lettres recommandées et colis. L’ouverture de cette agence est aussi essentielle pour faciliter le développement de nouveaux métiers ; les jeunes de Mossaka pourront avoir accès facile à l’internet.

« Il s’agit d’un soutien habituel que la Chine apporte au Congo. Nous répondons tout de suite à une demande formulée par le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique. Ces équipements viennent de notre stockage surplace, ils sont estimés à quelque dix-sept millions de francs CFA », a indiqué le diplomate chinois avant de renouveler le soutien de son pays en faveur du secteur numérique congolais.

Les pays projettent, en effet, de poursuivre la troisième phase du projet de couverture nationale en télécommunication à travers le financement de la Banque d’import-export de Chine puis de l’appui technique du géant chinois de la technologie, Huawei technologies. « Je formule le vœu de voir plusieurs entreprises chinoises encore, spécialisées dans le secteur du digital, s’implanter au Congo pour nous accompagner dans le processus de diversification économique », a plaidé le ministre Léon Juste Ibombo.     

Légendes et crédits photo : 

Léon Juste Ibombo recevant un échantillon des mains de Ma Fulin

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire