Coopération : La Chine veut sortir 500 villages congolais de l’obscurité numérique

0

Le lancement officiel de ce projet s’est déroulé le samedi 02 juin 2018 au Salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa. Témoins de l’événement: le premier ministre, Bruno Tshibala, et quelques membres de son gouvernement, notamment Lambert Mende, ministre de la Communication et des Médias.

Ce projet à impact continental vise à équiper 10 mille villages des zones rurales de 25 pays africains d’accès à la télévision par satellite afin de les faire entrer dans l’ère numérique et de les mettre au même diapason du reste du monde.

Pour la RDC, 500 villages congolais repartis dans plus 10 provinces ont été sélectionnés pour bénéficier de cette vision annoncée depuis 2015 par le président chinois,  Xi Jinping, lors du sommet de la coopération sino-africaine en Afrique du sud.

Intitulé « Accès à la TV satellite pour dix mille villages africains », il vise à permettre à chaque famille des zones rurales d’accéder à un signal numérique offrant des images de haute qualité et des programmes riches. Se plaçant dans le cadre des échanges humains sino-africains, il créé un nouveau pont qui renforcera l’amitié entre les peuples de Chine et d’Afrique.

Pour exécuter ce projet, plusieurs entreprise chinoises sont mises à contribution. Parmi elles, StarTimes est considerée comme la mieux implantée en Afrique dans ce secteur. Son directeur général a confirmé à MCNT le rôle que le groupe devra jouer dans ce projet: s’occuper de l’installation et du débogage des équipements d’aide, des services techniques et des formations des employés. En plus, note t-il, son entreprise devra garantir la faisabilité du plan de mise en œuvre et du plan de service d’après-vente.

Pour assurer l’efficacité sa mise en œuvre et la communication entre les différents départements directement intéressés, un comité a été mis en place regroupant les délégués de cette entreprise de Télé satellite, des ministères congolais de la Communication et Médias, de la Coopération au Développement et de l’Intérieur et Sécurité. Grace à ce comité, a-t-on appris, une prospection de 250 villages de la RDC a été faite en vue de présélectionner 500 villages comme premiers bénéficiaires du Projet.

Sur place dans la salle, le chef coutumier du village Menkao n’a pas manqué des mots pour saluer ce projet, qui permettra, selon lui, de vivre véritablement la révolution de la modernité dans son village.  

Notons que chaque village sélectionné bénéficie des kits de téléviseurs numériques 32’’, paraboles satellitaires, d’accessoires et de services d’installations. A ce sujet, une équipe d’ingénieurs congolais a été formée pour arriver à concrétiser sur terrain ce vaste projet.

L’ambassadeur chinois en RDC, Wang Tongqing, a indiqué que ce projet permettra aux villages congolais de s’ouvrir à d’autres horizons, mais aussi à réduire la fracture numérique avec le reste du monde. Et de rappeler que la RDC est un partenaire important de la Chine en Afrique.

Projet salué par le gouvernement, son ministre de la Communication n’a pas caché sa joie de voir que  la RDC soit dans le lot des partenaires privilégiés qui en seront bénéficiaires. « Avec ce projet d’accès à la tv satellite pour 10 mille villages africains, les populations congolaises vont s’informer, se former et se divertir avec programmes d’univers variés. Que le gouvernement chinois soit remercié pour cet exemple de l’altruisme (…) », a déclaré Lambert Mende, ministre de la Communication et des Médias avant d’appeler aux chefs des villages et leurs administrés à un usage responsable.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire