Contes: Jorus Mabiala affiche un programme culturel estival complet

0

De festival en festival, le conteur congolais fait un détour par Oran, en Algérie, avant de rejoindre la France. 

Jorus MabialaJorus Mabiala vient d’honorer sa quinzième participation au rendez-vous kabyle de « Raconte-Arts » en Algérie. A peine rentré en France, le créateur de la compagnie Africa Graffitti se rend à Marseille dès ce 2 août pour la programmation des « Oralies » en ouverture du conte populaire durant la vingt-deuxième qui se tient jusqu’au 12 août.

Toujours à Marseille, il se produira pour les festivités de l’indépendance du Congo, le 15 août. Dès le lendemain, c’est la ville de Villeneuve Loubet, sur la Côte d’Azur, qui accueillera le Congolais pour des sensations estivales avec « Contes et légendes / Mousi-Mousi ».

Pour ce rendez-vous, dans un rythme où la danse et le chant accompagnent les mots, l’artiste conduira le public sur les chemins de son pays. Il l’entraînera au croisement du chemin de l’enfance et de celui de la sagesse… à cet endroit même où Mboungou se voyait obligé de planter un clou sur une planche après chaque bêtise, à cet endroit encore où le fils du roi voulut se créer son propre royaume sans se soucier de la parole des vieux, à cet endroit enfin où Toungou se croyait plus sage que son père.

Les deux semaines restantes du mois d’août lui permettront de se mettre en résidence avec Michel Émile Mankessi, docteur en philosophie, auteur du livre « Comment éduquer aujourd’hui » afin de porter le questionnement de « Pourquoi créer un centre ressource du conte au Congo Brazzaville ? ».

Septembre coïncidera avec la sortie de son livre « Un conteur noir en Kabylie », illustré par Nordine, paru aux Editions Franco-berbère de Julian Pescheur Sefraber. Jorus Mabiala sillonnera à travers la France pour la promotion de cet ouvrage. Ce sera l’occasion de promouvoir « l’oralité africaine, l’essence de son identité » qu’il revendique à travers ses contes, que ce soit au cours de ses spectacles ou à la rencontre de ses lecteurs car il est également auteur de nombreux ouvrages.

Légendes et crédits photo : 

Jorus Mabiala / Crédit photo Rachid Adel

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire