Contentieux sportif: l’affaire DGSP-Fécohand de report en report

0

Après les audiences avortées des 4 et 14 septembre, la Chambre de conciliation et d’arbitrage du sport (Ccas) a renvoyé à nouveau l’affaire au 12 octobre, toujours à la demande de la Fédération congolaise de handball (Fécohand).

Pour le 12 octobre, il s’agit d’un renvoi ferme. Si l’une des parties ne se présente pas, la Ccas sera obligé de statuer. Les plaidoiries prévues le 14 septembre n’ont pas eu lieu parce que l’avocat de la Fécohand a demandé un renvoi alors que ce dernier ne s’était pas présenté à l’audience du 4 septembre.

L’avocat du club DGSP (Direction générale de la sécurité présidentielle), Me Ibouanga, ne voit aucun mal en ce renvoi. « Nous tenons simplement au respect du principe de contradiction. Nous ne voulons pas prendre les avantages en l’absence de l’autre partie. Nous sommes sûrs de la requête que nous avons déposée et nous estimons que la décision de la Fécohand est illégale », a-t-il déclaré.

En rappel, le bureau exécutif de la Fécohand a prononcé des sanctions à l’encontre de l’équipe seniors dames de la DGSP pour son refus de disputer la finale de la 49e édition du championnat national face à Abo-Sport, le 5 août. Donnant lecture des décisions y relatives, le secrétaire général de la fédération, Bernard Mangota, indiquait que la DGSP était disqualifiée du championnat national et perdait le classement réalisé. Une amende de cinq cent mille FCFA a été infligée au club. Son entraîneur, Célestin Mpoua, a été suspendu pour une année.

Légendes et crédits photo : 

Photo : Les arbitres de la Ccas

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire