Contentieux électoraux: L’opposition en froid avec la Cour constitutionnelle ?

0

Ce qui s’apparentait à des rumeurs il y a un mois passé, se vérifie au sein de la chambre basse où plusieurs députés, principalement de l’opposition, ont perdu leurs sièges au profit des « élus » du Front commun pour le Congo (FCC)

Faute de pas avoir versé le pot-de-vin requis, d’après leur affirmation, une vingtaine de députés de l’opposition ont perdu leurs sièges aux législatives nationales et provinciales. Et là, la Cour constitutionnelle qui n’a pas fini de donner des insomnies surtout que ces arrêts ont été  rendus vers minuit ; la liste de députés éjectables n’est pas exhaustive.

Des sièges aux enchères

Christelle Vuanga

Pas plus tard que ce mardi 11 juin, la députée nationale, élue de la Funa, Christelle Vuanga est passée dans l’émission « faiseur des honorables » pour dénoncer les menaces de la part d’un greffier lui demandant sans mâcher ses mots « de vendre une parcelle, si elle en avait pour maintenir son siège ». Qu’elle ne fut pas sa stupéfaction après cet entretien ! Balbutiements… elle n’en revenait pas, simplement ! Comment des élus votés peuvent se retrouver en train de négocier leur siège ?

Les médias sont le seul canal auxquels recourent ces députés pour décrier ce comportement odieux qu’incarnent les juges de cette haute instance judiciaire dont les décisions sont inattaquables, constate-t-on.

« Ne touchez pas aux députés de mon parti »


Jean-Lucien Bussa

Cependant, triste est de constater que les députés ont décidé de délier leurs langues après avoir été personnellement frappés et de dénoncer ce pour lequel quelques confrères ont tiré la sonnette d’alarme afin de sortir les hommes de Loi de leur tanière.

Seul Jean-Lucien Bussa cadre du FCC a manifesté un intérêt particulier en organisant une conférence de presse au cours de laquelle il a fustigé le comportement odieux des juges plongés dans la corruption.

Face à cet imbroglio, certaines bases avertissent, d’ores et déjà : « Ne touchez pas aux députés de mon parti ».

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire