Consommation: la police veut en finir avec les pénuries de carburant

0

Voici plus de trois semaines que les pompes sont sèches dans la plupart des stations-service de la capitale congolaise. Alertée par l’inflation galopante qui s’ensuit et les longues files de véhicules autour de rares pompes qui, sporadiquement, livrent le précieux liquide, la direction générale de la police essaie de prendre le mors aux dents.

Consommation: la police veut en finir avec les pénuries de carburantLe directeur de la police administrative et de la règlementation, Michel Nsiloussilabo, a réuni le 23 octobre les tenanciers des stations-service et les pompistes. Il a pointé du doigt les réseaux des rédistributeurs illégaux communément appelés « Kadhafi ».« Au niveau de la direction générale de la police, nous avons mis en place une cellule d’investigation pour identifier et interpeller les organisateurs de ces réseaux. Ils répondront de leurs actes devant les tribunaux », a-t-il déclaré.

Il a, par conséquent, instruit le directeur départemental de la police ainsi que les commissaires centraux et d’arrondissement à veiller à ce que la cellule d’investigation applique ces mesures sur le terrain. « Ne soyez donc pas surpris qu’un chef de ventes ou un pompiste soit interpellé par la police », a-t-il prévenu.

En répondant à la police qui les accusait d’être de mèche avec les »Kadhafi », les chefs de ventes et les pompistes des stations-service ont fait état de fortes pressions qu’ils subissent de la part de certains hauts responsables qui viennent acheter le carburant dans des bidons, alors que la loi l’interdit.

Des échanges en toute liberté ont permis aux deux parties de rapprocher leurs vues sur la meilleure manière d’approvisionner le marché de la capitale en produits pétroliers. Mais, bien au-delà de leur bonne volonté, il paraît évident que la question de la disponibilité des produits reste cruciale. Car sans cette disponibilité, il sera difficile d’épargner les acheteurs de ces pratiques décriées.

Légendes et crédits photo : 

Michel Nsiloussilabo présentant les dispositions prises par la police

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire