Conseil départemental et municipal: les terrains situés sous les lignes hautes tensions interdits de vente

0

La décision prise par l’assemblée locale de Pointe-Noire vise à combattre la construction des maisons d’habitation dans l’emprise du couloir à haute tension, transportant l’énergie électrique de l’usine à gaz de Côte-matève à la centrale de Mongo kamba.

De nombreux quartiers à Pointe-Noire sont traversés par des lignes à haute tension, qui passent au-dessus de nombreuses habitations. Ce qui suscite de vives inquiétudes du fait de l’existence de nuisances qu’elles génèrent.

Pour protéger la santé des citoyens mais également lutter contre l’occupation anarchique, le conseil départemental et municipal a décidé de règlementer l’urbanisme sous les lignes de transport d’électricité à haute tension.

Ainsi, dans un communiqué rendu public récemment, son bureau exécutif a informé les citoyens et plus particulièrement les propriétaires terriens, qu’il était désormais strictement interdit d’occuper ou de vendre les terrains situés dans l’emprise du couloir à haute tension, transportant l’énergie électrique de l’usine à gaz de Côte-matève à la centrale de Mongo Kamba.

Ces terrains menacés d’occupation avaient fait l’objet d’une expropriation par la commission d’enquête parcellaire, à partir de l’année 2008. « Par conséquent, tous ces terrains pour lesquels leurs propriétaires avaient touché une indemnité sont devenus la propriété de l’Etat. Il est ainsi donc demandé à tous les occupants actuels de libérer sans délai lesdits terrains, sous peine de sanction », stipule le communiqué.

Malheureusement, jusqu’à présent, ce message semble tomber dans les oreilles de sourds, les habitants de ces quartiers disant ne  pas être au courant de cette mesure.

 

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Des maisons sous une ligne haute tension à Mongo Kamba / Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire