Conseil départemental et municipal : Jean François Kando entend lutter contre les évasions des recettes

0

Le président du bureau exécutif du Conseil départemental et municipal, député maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, l’a déclaré le 30 août à l’occasion de la clôture de leur session inaugurale qui l’a élu le 24 août, en présence de Justin Makosso, Germain Bemba Bantsimba, Martial Stanislas Odzebe et Louis Gabriel Missatou respectivement 1er vice-président,  2e vice-président, 1er secrétaire et 2e secrétaire.

Conseil départemental et municipal  : Jean François Kando entend lutter contre les évasions des recettes« La recherche des moyens financiers commencera d’abord et avant tout par la mise en ordre et la maîtrise des circuits de recouvrement des recettes municipales propres. La lutte contre l’évasion effrénée des recettes sera renforcée par l’utilisation optimale de l’outil informatique et le renforcement des capacités de l’observatoire fiscal mis en place par l’équipe sortante qui a déjà abattu un travail remarquable », a indiqué le président du conseil dans son allocution de clôture des premières assises consacrées non seulement à l’élection des membres du bureau exécutif mais aussi à l’examen et l’adoption du règlement intérieur du conseil.

Selon lui, la détection puis l’éradication de certaines niches de recettes devraient compléter ce dispositif dans l’objectif de faire passer la part de ces recettes de 25% à 50% au cours de la première année et de 50 % à 85 % au bout des cinq ans de son mandat. Pour se faire, Jean François Kando promet faire fort de cultiver au sein de conseil les valeurs cardinales privilégiant l’intérêt général au détriment des intérêts partisans.

Il a également souligné que plusieurs états des lieux réalisés depuis 2003 jusqu’à ce jour ont permis de connaître avec exactitude les différents maux qui minent la ville. Quoique les efforts aient été entrepris, le degré de pauvreté urbaine combiné avec des moyens humains et financiers inadéquats n’ont pas permis à la ville de Pointe-Noire de régler tous les problèmes de développement qui se posent à elle. « C’est pour cette raison que je vous propose que ce mandat soit placé sous le sceau de l’optimisation des ressources municipales propres en vue de donner à notre ville les moyens de son ambition », a-t-il dit.

Le président du conseil départemental et municipal a, par ailleurs, annoncé la tenue de la prochaine session en septembre. Celle-ci aura pour principal objectif de revoir dans le fond tous les éléments constitutifs du budget et discuter de l’état global des finances municipales dans l’optique de réduire le train de vie et donner la priorité aux dépenses d’investissement. « Un audit approfondi de notre dette sociale et flottante me paraît indispensable pour nous permettre d’engager des négociations utiles avec l’État en vue de son apurement. Il nous faut travailler ensemble. L’esprit constructif doit nous caractériser tout au long de notre mandat car l’idéal de modernisation de notre ville doit être partagé par tous. Je serais à votre écoute et je me forcerai pour que l’harmonie et la concorde règnent entre tous les conseillers », a poursuivi Jean François Kando après avoir remercié tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à sa consécration.

En effet, dans le communiqué final sanctionnant les travaux, le 1er secrétaire du conseil départemental et municipal, Martial Stanislas Odzebe, a rappelé les temps forts qui ont marqué la cérémonie de mise en place des nouvelles instances du conseil sous la présidence de Gilbert Ondongo, ministre d’État, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Portefeuille publique représentant l’État. Il a, en outre, souligné que le nouveau maire a placé son mandat qui commence sous le triptyque « continuité, amélioration et modernisation », avant de rendre hommage à son prédécesseur, le maire sortant Roland Bouiti-Viaudo. « Le nouveau maire a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour la réalisation du programme qui sera élaboré par le conseil au profit des Ponténégrins », a-t-il ajouté.

Légendes et crédits photo : 

Jean François Kando entouré de ses deux vice-présidents « Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire