Congo/Unesco : Anna Elisa de Santana Afonso satisfaite de son bilan

0

La représentante de l’agence onusienne, en fin de sa mission au Congo, a jugé positive son action,  à l’issue d’un entretien, le 13 juin à Brazzaville, avec le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, également président de la commission nationale pour cette institution.

Après quatre ans passés au Congo, Anna Elisa de Santana Afonso a remercié les Congolais, en général, et le ministère en charge de l’Enseignement supérieur, en particulier, pour la sympathie et l’accueil. Faisant son bilan au Congo, elle a annoncé que plusieurs réalisations ont été effectuées au profit de ce ministère. Il s’agit, entre autres, de la contribution au renforcement des capacités des étudiants et enseignants chercheurs de l’Ecole normale supérieure, en accompagnant la mise en place d’une plate-forme pour la formation à distance des enseignants.

En effet, à l’issue de ces formations, les experts ont mis en place un texte de plus trois mille pages. Cette ressource englobe toutes les disciplines pédagogiques qui sont dispensées en République du Congo. « Au bout de quatre ans, notre coopération s’est renforcée. Je pense que des preuves sont palpables, le bilan est positif sur plusieurs plans, y compris sur le plan humain. Au Congo, j’ai appris à transformer une idée en action.  L’Unesco a également soutenu la création de la radio citoyenne des jeunes qui fait la promotion de l’éducation et des valeurs de paix et de vivre ensemble », a indiqué Anna Elisa de Santana Afonso, rappelant que son institution a également formé plusieurs cadres de l’Université Marien-Ngouabi à l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Pour sa part, le ministre Bruno Jean Richard Itoua a souhaité bon vent à cette diplomate qui était devenue, selon lui, une vraie Congolaise à cause de sa pleine participation dans les affaires nécessitant l’implication de l’Unesco. Notons qu’Anna Elisa de Santana Afonso va occuper les mêmes fonctions de représentante de l’Unesco à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Bruno Itoua s’entretenant avec Anna Elisa de Santana Afonso

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire