Congo-Brazzaville : libération de plusieurs proches du pasteur Ntumi

0

Au moins quatre-vingt personnes proches de l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias pasteur Ntumi, ont été libérées mardi 26 juin à Brazzaville, conformément aux accords de cessez-le-feu de décembre 2017 qui ont marqué théoriquement le retour de la paix dans la région du Pool, voisine de Brazzaville, après presque deux ans d’affrontements.

Il s’agit des plus importantes libérations obtenues après les accords de cessez-le-feu et de cessation des hostilités conclus en décembre dernier entre le gouvernement et les représentants du pasteur Ntumi.

Ces libérations sont conformes à l’esprit de cet accord, selon une source proche de ce dossier qui ajoute qu’elles permettent aussi de décongestionner la prison, c’est-à-dire la maison d’arrêt aux effectifs pléthoriques.
 
La plupart des quatre-vingt personnes qui ont recouvré leur liberté sont des ex-combattants ninjas. Dans l’ensemble ils attendent un cantonnement et le lancement de l’opération DDR dont la date reste à déterminer.

Si ses proches ont été libérés, le pasteur Ntumi quant à lui attend toujours d’être fixé sur son statut, six mois après ces accords. Le mandat d’arrêt émis contre lui n’a toujours pas été formellement levé.

Samedi dernier, des partis d’opposition qui signaient un mémorandum au cours d’une rentrée politique ont souhaité que l’ancien chef rebelle soit totalement impliqué dans le processus de rétablissement de la paix dans le Pool. Donc, qu’il soit libre de ses mouvements.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire