Compétitions interclubs de la CAF 2019-2020 : la Fécofoot prend un raccourci pour désigner un des représentants congolais

0

La Fédération congolaise de football (Fécofoot) a décidé, le 4 avril après l’entretien avec les équipes de la ligue 1, d’engager les deux premières issues  du championnat,  respectivement à la Ligue des champions et à la coupe de la Confédération.

C’est Jean Guy Blaise Mayolas, président de la Fécofoot, qui a fait l’annonce aux clubs, précisant que la Confédération africaine de football (CAF) a, en effet, fait obligation à toutes les associations affiliées d’engager leurs représentants au mois de juin, d’autant plus que les compétitions débuteront en août.

«  En reférence à la décision du comité exécutif de la CAF du 10 janvier 2018, la saison transitionnelle actuelle des compétitions intrclubs a été programmée de novembre 2018 à juin 2019, afin de permettre de changer la périodicité à partir de la saison prochaine. Nous vous rappelons donc qu’à partir de la saison prochaine 2019-2020, les compétitions interclubs de la CAF commenceront au mois d’août pour se terminer au mois  de mai », indique la correspondance de la CAF aux associations affiliées.  La même correspondance ajoute que  la période d’engagement de la saison  prochaine sera ouverte durant le mois de mai 2019 et fermée en juin.

La Fécofoot étant dans l’incapacité de respecter calendrier a voulu anticiper les choses parce que mathématiquement, elle ne pourra pas finir  sa saison (championnat+ coupe du Congo) avant la date butoir.

Si le championnat congolais s’achèvera le 27 mai  après un sprint final impressionnant, la Fécofoot aura alors des  difficultés d’engager à la prochaine saison  le vainqueur de la coupe du Congo, qui ne sera connu qu’au mois d’août dans le cadre des festivités marquant la célébration de l’indépendance du pays .

Ce qui est certain, le champion jouera la Ligue des champions et son dauphin disputera la coupe de la Confédération. Le vainqueur de la coupe du Congo 2019 jouera, quant à lui, la coupe de la Confédération  pour le compte de la saison 2020-2021. 

Cette réalité doit par contre interpeller la Fécofoot. Elle doit désormais s’entendre avec le gouvernement  pour voir dans quelle mesure faire jouer  la coupe du Congo, qui est instituée par décret présidentiel, selon le calendrier de la CAF. Pour éviter de trop fatiguer les équipes, en leur contraignant à jouer tous les trois jours, le  championnat national doit, par exemple, démarrer en août pour finir entre avril et mai. Sinon les mêmes causes produiront les mêmes effets.

Légendes et crédits photo : 

Les membres de la Fécofoot/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire