Compétition internationale de la langue chinoise : 10 élèves prennent part à la finale des lycéens

0

Dix élèves ont pris part à la finale de la présélection des lycéens congolais à l’Institut Confucius de l’université Marien-Ngouabi de Brazzaville pour participer à la dixième édition de « Passerelle vers le chinois ». Les deux premiers des dix, iront en Chine pour représenter le Congo.

 

Compétition internationale de la langue chinoise : 10 élèves prennent part  à la finale des lycéensOrganisée par le Hanban, la « Passerelle vers le chinois » (Chinese Bridge) est une compétition internationale de la langue chinoise divisée en trois groupes : étudiants étrangers, lycéens étrangers et étudiants étrangers en Chine.

Pour les lycéens étrangers, cette compétition qui est à sa dixième édition, est devenue un moyen important pour approfondir leur niveau en langue chinoise et mieux connaître la culture chinoise. C’est aussi un bon moyen de communication entre les jeunes chinois et étrangers. Au Congo, la présélection de Chinese Bridge est à sa deuxième édition.

Seuls les lycéens âgés de 15 à 20 ans, de nationalité congolaise (nés et grandis au Congo) ont été autorisés à participer à ce concours. Après la présélection des 118 élèves en provenance des lycées de Brazzaville au tour préliminaire, suivi de 20 en demi-finale, 10 ont été retenus pour la finale qui a eu lieu le week-end dernier en présence du premier conseiller de l’ambassade ainsi que de l’attaché culturel de l’ambassade de Chine au Congo ; du délégué du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation. Il s’est agi des élèves : Lusser Deiche Styno Madzou, Darius Locko Bantsimba, Herchel Divin Nganga-Nzanda, Nafi Ikobo Okemba, Schoura-Claudy Odzala, Raphael Ruddy Balembama, Eldace Angoumda Abou, Mayeye Borli, Francilia Ngala Abou, et Bertrand Diafouka.

Ces candidats ont abordé des épreuves liées à la culture chinoise sous l’œil vigilant d’un jury de six membres présidé par Li Na, directrice de l’Institut Confucius. Les deux meilleurs élèves obtiendront une bourse d’études de l’institut Confucius et représenteront le Congo à la finale qui aura lieu au mois d’octobre 2017 en Chine. Les troisième et quatrième bénéficieront d’un stage dans une entreprise chinoise au Congo. Ceux qui occuperont les rangs allant  de cinquième au dixième recevront des livres et des DVD sur la langue et la culture chinoises.

 « Ce que l’on veut, on peut. Ainsi donc, je suis sûre d’occuper la première place et aller en Chine. Dès lors, je voudrais montrer à tous que tout le monde peut apprendre la langue chinoise », a déclaré l’élève Nadie Okemba, à l’issue de la compétition.

 

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : un des élèves lors de la compétition (finale) Photo 2 : les élèves posant avec les membres du jury

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire