Communication : l’Unesco appelle à la promotion des langues maternelles

0

L’invite aux partenaires et acteurs de l’éducation a été lancée le 20 février, par la directrice générale de l’agence onusienne, Audrey Azoulay, en prélude à la célébration de la journée internationale de la langue maternelle.  

La Journée internationale de la langue maternelle sera célébrée ce 21 février dans le monde, sur le thème « Des langues autochtones comme facteur de développement, de paix et de réconciliation ».

La vingtième édition vise à rappeler que toutes les langues maternelles comptent et qu’elles sont essentielles pour construire la paix et soutenir le développement durable.  

A cet effet, Audrey Azoulay a expliqué que les peuples autochtones souhaitent avoir un enseignement dans leur langue maternelle. Ils sont environ trois cent soixante-dix millions d’individus et parlent la majorité des sept mille langues vivantes. Ce peuple est nombreux et souffre de la marginalisation, la discrimination ; de l’extrême pauvreté et de violences des droits humains.

La directrice générale de l’Unesco a, par ailleurs, rappelé que l’objectif de développement durable 4 ne laisse personne de côté. Il est essentiel que les peuples autochtones aient accès à une éducation dans leurs langues. « La langue maternelle est essentielle pour l’alphabétisation car elle facilite l’acquisition des compétences de base de la lecture, de l’écriture et de calcul dans les premières années de scolarisation. Ces compétences sont des fondations du développement personnel. La langue maternelle est également une expression unique de notre diversité créatrice, une identité et une source de savoir et d’innovation », a-t-elle déclaré.  

  

 

   

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire