Colonisation belge: le grand tabou?

0

La réouverture du Musée Royal de l’Afrique centrale est prévue au troisième trimestre 2018. Le rafraichissement des collections et le travail de mise en scène muséal sont toujours en cours, et le moins que l’on puisse dire, ce n’est pas simple.

Comment présenter une collection, intimement liée à l’histoire coloniale de la Belgique, tout en ancrant le Musée dans l’Afrique du présent ? Il semble que parmi les membres du personnel, on préfère éviter de mettre les mains dans le cambouis du passé colonial, le sujet étant délicat.

Pensons aussi à cette statue de Léopold II, déboulonnée dans le Parc Duden il y a quelques semaines. Ce n’est pas la première fois que la présence de bustes du  » Roi bâtisseur  » dans l’espace public fait l’objet d’actes de protestation. Ce que veulent les militants ? Que l’on recontextualise le rôle de Léopold II, qui a dirigé seul le Congo de 1885 à 1908. Qui a donc aussi été un acteur incontournable de la soumission brutale dont les Congolais ont été les victimes avec la colonisation.

Pourquoi ce sujet semble-t-il toujours tabou aujourd’hui en Belgique ? L’enseignement, l’espace public : doit-on dans ces lieux réécrire l’histoire coloniale belge ? Comment restituer ce pan de l’histoire avec justesse, sans tomber, diront certains, dans l’autoflagellation de la Belgique mais sans nier la réalité de la violence coloniale pour autant ?

Le sujet sera au cœur de « Débats Première » ce lundi 9 avril de 12h à 13h sur La Première.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire