Collectivités locales: l’UE déterminée à faire d’Owando et Nkayi des villes résilientes

0

Le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Congo, Raul Mateus Paula, a échangé sur la question, le 5 avril à Brazzaville, avec le ministre délégué à la Décentralisation, Charles Nganfouomo, pour étudier les modalités de mise en œuvre du projet visant l’assainissement des deux cités.

Dans leurs échanges, le membre du gouvernement et son interlocuteur ont abordé plusieurs sujets structurants d’intérêt national, dans le cadre d’une coopération bilatérale plus vivante et plus renforcée avec l’UE .

Au nombre des sujets évoqués, a figuré en bonne place le projet visant à faire d’Owando, chef-lieu du département de la Cuvette, et Nkayi, une localité du département de la Bouenza, des villes résilientes. Ce nouveau concept sous-entend une ville à la fois souple et résistante, ouverte aux changements et aux influences positives, portant essentiellement sur l’assainissement, la construction des infrastructures et la protection de l’environnement.

L’objectif de ce projet est de consolider davantage les efforts déjà consentis par le gouvernement dans le développement de ces localités, à travers la municipalisation accélérée, en vue d’en faire des villes où il fait bon vivre.   

Le projet, bien qu’encore pilote, a été bien salué par le ministre. En effet, il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le développement des collectivités territoriales pour lesquelles Charles Nganfouomo se bat.

Le projet des villes résilientes, a précisé Raul Mateus Paula, sera financé par l’UE, dans le cadre du 11e  Fonds européen de développement.  

Profitant de l’occasion, le ministre délégué à la Décentralisation a présenté au chef de la délégation de l’UE les attributions du département dont il a la charge. Il lui a exprimé le besoin d’une franche collaboration avec l’institution européenne.

La demande de collaboration a été bien accueillie par son interlocuteur, avec qui ils ont convenu de se retrouver dans un futur proche, afin de définir les axes de collaboration.

Rappelons que l’ambassadeur de l’UE au Congo avait déjà débattu de ce projet, le 16 janvier dernier, avec le ministre en charge de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Josué Rodrigue Ngouonimba.

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Charles Nganfouomo (à droite), s’entretenant avec la délégation de l’UE, le 5 avril/ Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire