Cohésion nationale : la PCB prend corps dans les provinces

0

A Kinshasa, Manono, Tanganyika, Kabalo et ailleurs où ont été installées les structures de la plate-forme, les communautés de base ont salué l’initiative présidentielle visant la refondation de la nation congolaise, gage du réel sentiment national et de la défense des intérêts congolais.

La Plate-forme communauté de base (PCB), initiée par Joseph Kabila Kabange, poursuit l’implantation de ses structures sur toute l’étendue du territoire national. Elle est en train de ratisser large afin d’être véritablement enracinée dans les différentes couches sociales de la population pour mieux canaliser l’énergie communautaire et traditionnelle aux fins de développement et de maintien de la cohésion nationale. Après l’espace kasaïen, la PCB a procédé, en début de semaine, au renforcement de sa structuration au niveau des communautés de base de la ville-province de Kinshasa, en mettant en place un conseil des représentants ainsi que des points focaux à travers les différentes communes de la capitale. C’est la coordonnatrice de la PCB/Kinshasa, Marie Ange Kinshasa, qui a installé ces nouvelles structures chargées de cristalliser les énergies locales autour des objectifs de développement.

Une ébauche du travail à réaliser a été présentée à l’assistance. Chaque commune et chaque quartier est appelé à souscrire à la vision de la PCB qui s’attelle à créer une dynamique sociale pour gérer les questions fondamentales communes de paix, de sécurité, de partage et de développement des entités de base. La ville province de Kinshasa, en tant que mégalopole, a été subdivisée en quatre aires géographiques chapeautées chacune par un comité. Des orientations strictes ont été données à chaque point focal quant aux actions à mener à tous les niveaux sur fond d’un canevas de travail assorti des échéances à respecter. Une nouvelle rencontre a été projetée pour évaluer ce qui a été fait et apporter des amendements nécessaires censés booster la dynamique imprimée. « Nous devons être sur le terrain pour prouver notre apolitisme. Nous devons approcher le plus possible les bases qui sont agissantes pour assurer le mieux-être de la population congolaise », a déclaré le bourgmestre de Lemba, Toussaint Kaputu.   

La même activité a été répliquée dans l’arrière-pays, notamment à Manono où la délégation venue de Kinshasa et conduite par André Pungwe Songo s’est chargée d’implanter la PCB au grand enchantement des autorités traditionnelles locales. A Kabalo, un territoire de la province du Tanganyika, les antennes de la PCB ont été également implantées à la satisfaction générale. L’administrateur du territoire a salué l’initiative présidentielle qui vise à contenir les Congolais dans leur diversité pour l’appropriation de leur identité nationale mais aussi à refonder la nation congolaise, gage du réel sentiment  national et de la défense des intérêts congolais. Même credo dans la province de Tanganyika où le gouverneur Richard Ngoy Kitangala a eu les mots justes pour féliciter Joseph Kabila dont l’initiative vise à consolider la fraternité et la solidarité nationale sur fond d’appropriation des prochaines élections démocratiques en RDC.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire