CNSA : Kamerhe dénonce la violation de l’Accord de la Cenco

0

Le président de l’Union pour la Nation Congolaise vient de se déclarer non partant dans la course à la présidence du Conseil National de suivi de l’accord du 31 décembre 2016.

Alain Mbaya , Secrétaire national de l’UNC qui a livré cette information, a fait savoir que dans une lettre adressée ce lundi 3 juillet 2017 au président du Sénat et de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe a dénoncé la violation de l’accord du 31 décembre.

D’après Alain Mbaya, le président de l’UNC a dénié à Kengo et Minaku le droit de mettre en place le Conseil national de suivi de l’accord.
Seul, le président de la République est habilité à installer le CNSA, fait-on remarquer à l’UNC.

Le modérateur de la composante opposition à l’Assemblée nationale estime que le fait pour le chef de l’État de déléguer ce pouvoir aux présidents de deux chambres, viole l’esprit et la lettre du compromis politique du 31 décembre 2016. « Dans ces conditions, mon parti et ses alliés ne pourront participer à la composition du CNSA », a fait savoir Vital Kamerhe aux président de deux chambres du parlement congolais, Kengo et Minaku.

Après le désistement de Vital Kamerhe et du Rassemblement Limete, le chemin est ouvert pour Olenghankoyi et Fidele Babala.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire