Cinq personnes désignées pour un nouveau leadership de l’AFDC-A au sein du FCC (Steve Mbikayi)

0

« Ce n’est pas une seule personne qui va engager pour le moment l’AFDC-A. Nous avons mis en place une coordination de 5 personnes. Nous avons pensé qu’on pouvait laisser une dame comme coordinatrice et nous avons des coordinateurs adjoints, dont moi-même et puis le secrétaire général de l’AFDC, Monsieur Dianda. Nous sommes à 5 qui assurons le leadership de l’AFDC-A et traitent avec le FCC, en attendant que l’honorable Bahati puisse peut-être revenir à la raison », a fait savoir sur Top Congo ce jeudi 11 juillet 2019, Steve Mbikayi, en réaction aux propos tenus par Modeste Bahati Lukwebo, invité quelques heures plus tôt de la Rédaction. 

À en croire le président du Parti travailliste, cette mise en place fait suite à la demande de la conférence des présidents du FCC, exprimée la veille, de voir un nouveau leadership combler le vide à la suite de « l’auto-exclusion » et la suspension du sénateur Bahati.

Absent à la conférence des présidents du FCC, ayant suspendu l’autorité morale de la plateforme AFDC-A, Steve Mbikayi considère qu’« on ne peut pas dire qu’elle [la plateforme AFDC-A] est divisée. D’abord, Honorable Bahati doit savoir que l’AFDC-A n’est pas l’AFDC. Il ne peut pas engager l’AFDC-A comme il engage l’AFDC. Il ne peut pas m’engager sans me consulter. Il fait partie de l’AFDC-A. Les décisions qu’ils ont prises, sans raisons objectives, sont nulles et de nul effet. L’AFDC-A a été créé au sein du FCC. Beaucoup des candidats sont élus dans l’AFDC-A tout simplement parce que l’AFDC-A est un regroupement du FCC. Nous restons toujours AFDC-A. Nous restons toujours au sein du FCC ».

Qui va perdre le mandat d’élu au sein de l’AFDC-A?

S’opposant aux déclarations qu’il attribue à Modeste Bahati, sur un risque de perdre son mandat, Steve Mbikayi indique que « la seule raison pour perdre le mandat, dans ces conditions, c’est la démission. Ce n’est pas à une personne, qui se met dans son bureau et qui se met à décider que les gens sont exclus. Il [Modeste Bahati Lukwebo] n’a pas le droit de m’exclure moi de l’AFDC-A et si il m’exclue, lui aussi sera exclu ».

Au sujet du budget de campagne, Steve Mbikayi estime que « le président Bahati ne doit pas amener un débat aussi bat sur la place publique. Je crois qu’il s’est trompé pour verser dans ce genre des considérations. Il a reçu beaucoup d’argent du FCC. Je ne sais pas moi combien des millions de dollars qu’il a reçus pour payer les cautions des gens et pour la campagne. Cet argent n’a pas été donné aux candidats pour la campagne. Les candidats se sont battus tout seuls ».

« Et moi-même j’ai dû supporter une partie de la campagne des candidats de mon parti politique, le PT [parti travailliste] et j’en sors avec 5 députés. J’aurais pu en avoir plus. Mais il [Modeste Bahati Lukwebo] n’avait pas voulu classer autant des candidats pour mon parti », regrette Steve Mbikayi.

Modeste Bahati « ne peut pas prétendre avoir payé. Tout le monde sait qu’il a reçu l’argent du FCC et il n’a pas donné aux gens pour la campagne », s’est plaint le président du Parti travailliste.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire