Chine/Afrique : échanges sur la mise en œuvre des initiatives majeures annoncées par Xi Jinping

0

Le Bureau économique et commercial de l’ambassade de Chine a organisé, le 22 novembre à Brazzaville, une réception pour édifier l’opinion congolaise sur les conclusions de la 7e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) tenue en septembre dernier à Beijing.

 

Prenant la parole à cette occasion, la conseillère économique et commerciale à l’ambassade de Chine, Yang Peipe, a tout d’abord souligné l’importance de la consolidation et du renforcement des relations sino-africaines. Les deux parties ont, selon elle, « manifesté leur intention à renforcer le dialogue, l’amitié traditionnelle et la coopération, en travaillant ensemble pour une communauté Chine-Afrique plus forte avec un avenir partagé dans le cadre des « huit initiatives majeurs ».

Ces initiatives majeures avec l’Afrique, a-t-elle ajouté, ont imprimé une nouvelle direction pour le renforcement du partenariat entre la Chine et l’Afrique. « En lançant les huit initiatives majeures avec l’Afrique et son programme national de développement 2018-2022, nous accordons une attention particulière dans les domaines suivants : la formation professionnelle, l’agriculture, la santé et l’investissement ».

« La coopération a besoin des efforts des deux parties. Nous souhaitons vivement que nos collaborateurs nous proposent des projets avec une étude de faisabilité et des informations précises. Nous n’épargnerons pas nos efforts pour accompagner le Congo à diversifier son économie », a-t-elle assuré.

Rappelons que lors du sommet de Beijing et de la 7e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA), le président Xi Jinping avait annoncé la mise en place de huit initiatives majeures avec les pays africains dans les trois prochaines années et après.

Ces initiatives devraient couvrir plusieurs domaines à savoir  la connectivité des infrastructures; la promotion industrielle ; la facilitation du commerce ; le développement écologique;  le renforcement des capacités ; la santé; les échanges humains et culturels ainsi que la paix et la sécurité.

En ce qui concerne la connectivité des infrastructures, la Chine devrait mettre en place un programme conjointement avec l’Union africaine (UA) afin de renforcer la coopération entre les entreprises sino-africaines dans le secteur des infrastructures. Pour promouvoir les industries du continent, l’Empire du Milieu devrait élaborer cinquante programmes d’assistance agricole et organiser une exposition économique et commerciale accueillant plusieurs entreprises chinoises et africaines.

En plus, pour faciliter le commerce entre les deux parties, la Chine devrait augmenter ses importations de produits provenant des pays africains, surtout ceux non liés aux matières premières. Près de cinquante projets d’assistance au développement écologique et à la protection de l’écologie et de l’environnement devraient également être entrepris en faveur des pays du continent.

Par ailleurs, afin de renforcer son capital humain, cinquante mille bourses gouvernementales en faveur de l’Afrique seront offertes par la Chine qui envisage former mille cadres africains de haut-niveau, et parrainer des ateliers de formations et des séminaires à l’intention de cinquante mille autres Africains.

Le secteur sanitaire, quant à lui, devrait impliquer le renforcement de cinquante programmes d’aide médicale et de santé pour les pays du continent, tandis qu’un institut des études africaines sera établi pour renforcer les échanges Chine-Afrique sur la civilisation.

Enfin, la Chine a également annoncé la mise en place de cinquante programmes d’assistance à la sécurité ainsi que l’établissement d’un fonds de paix et de sécurité Chine-Afrique.

Notons que près de 147 millions de dollars devraient également être débloqués pour fournir une aide humanitaire d’urgence aux pays africains touchés par des catastrophes naturelles.

Légendes et crédits photo : 

-Yang Peipe délivrant son message crédit photo adiac
-Échanges entre invités

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire