Chan 2018 : les Diables rouges bouclent leur mise au vert ouest-africaine

0

Deux victoires en autant de matches, tel est le bilan du stage de la sélection nationale locale au Bénin, en vue de préparer la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (Chan) qui se disputera du 13 janvier au 4 février 2018, au Maroc

Chan 2018 : les Diables rouges bouclent leur mise au vert ouest-africaineAprès un mois de préparation locale, les Diables rouges se sont rendus au Bénin, le 30 novembre, pour une première évaluation avant la phase finale du Chan. Dans ce pays de l’Afrique de l’ouest, l’équipe congolaise n’a pas du tout chômé.

Deux matches tous les trois jours ont permis au coach Barthélémy Ngatsono d’avoir les premiers éléments de réponse sur le travail déjà effectué, mais surtout sur ce qui reste à faire afin de se présenter au Maroc en véritable conquérant. Les Diables rouges ont entamé leur premier match test face aux Ecureuils A’ du Bénin. Les poulains de  Barthélémy Ngatsono se sont imposés sur le score de 3-1.  Bersyl Obassi avait ouvert le score à la 18e mn, avant que Césair Gandzé ne double la mise à la 29e. Jules  Elegbédé semblait relancer son équipe en réduisant le score à la 58e mn, mais dans le temps additionnel, Junior Loussoukou donnait un avantage confortable aux Congolais, en inscrivant le 3e but.

Après ce match, les Diables rouges ont enchaîné une autre victoire, le 6 décembre, contre  l’Etoile filante de Lomé, 2-1.  Raich Mavouanda a rapidement ouvert le score à la 4e mn pour les Diables rouges. Etoile Filante a égalisé à la 34e. Saira Issambet a inscrit le but de la victoire à la 38e mn. La délégation congolaise regagnera Brazzaville ce vendredi.

En dehors du contenu, l’on peut tirer deux enseignements après ce stage. Le premier, c’est l’efficacité devant la défense adverse qui a permis aux Diables rouges locaux d’inscrire cinq buts en deux matches. Celle-ci a été une fois de plus prouvée quand Raich Mavouanda donnait l’avantage aux Diables rouges dès la 4e mn. Le second, ce qui constitue, d’ailleurs, une fausse note, est la fébrilité de la défense qui a encaissé un but par match. L’équipe devra faire mieux si elle veut dépasser le premier tour.

Notons que dans la phase finale du Chan, le Congo est logé dans le groupe D avec l’Angola, le Cameroun et le Burkina Faso. Les Congolais débuteront la compétition, le 16 janvier, en affrontant les Lions Indomptables du Cameroun. Le 20 janvier, ils feront leur deuxième sortie face aux Etalons du Burkina Faso avant de livrer leur dernier match du groupe, le 24 janvier, devant les Palancas Negras d’Angola.

L’ambition est de faire mieux qu’en Afrique du Sud, en 2014, lorsque pour leur première participation, les Congolais quittaient la compétition dès le premier tour avec pour bilan : une victoire, un match nul et une défaite. Signalons que Moïse Nkounkou et Rozan Varel n’ont pas participé à ce stage pour indiscipline.

Légendes et crédits photo : 

Les Diables rouges A’ /Adiac

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire