Carte biométrique pour étudiants, transfert du personnel académique et scientifique : les précisions de Steve Mbikayi aux députés

0

Ce nouveau sésame est une mesure qui permettra à l’étudiant d’avoir accès à des bibliothèques numériques et à l’Etat congolais de maîtriser les effectifs des étudiants. 

Pour ce qui est de la permutation, la procédure a été respectée pour tous les dossiers traités dans cet arrêté, soutient le ministre de l’ESU.

Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire tout court ? Sans doute pas. Steve Mbikayi a ses marques. Un passé de syndicaliste qui le met à l’aise lorsqu’il s’agit de défendre son secteur. Et, il l’a prouvé hier lundi 12 juin devant la représentation nationale. Serein, Steve Mbikayi a répondu à la question orale avec débat que le député national Boris Mbuku Laka lui a adressée. Dans la salle des Congrès, le Patron de l’ESU a éclairé la lanterne des élus à propos de la carte biométrique multifonctionnelle pour étudiant, l’arrêté portant transfert de quelques corps académiques, et du marché de construction des bâtiments dans certains établissements de l’ESU.

L’élu d’Idiofa voudrait également savoir les critères objectifs qui ont milité en faveur de la signature d’un arrêté portant transfert de quelques membres du personnel académique et scientifique. Dans sa réplique, Steve Mbikayi a indiqué, concernant la permutation, que la procédure a été respectée pour tous les dossiers traités dans cet arrêté. 

Dans ce dernier, il y a eu 35 personnes transférées. Ces dossiers, précise-t-on, sont arrivés au ministère avant même que Steve Mbikayi ne soit nommé Ministre de l’ESU. « Comme mon rôle est de rendre service à mes compatriotes, je me devais de les remettre dans leurs droits dès lors qu’ils avaient respecté la procédure en la matière… ». A la question relative à la carte biométrique uniforme et multifonctionnelle, le Ministre a souligné qu’il s’agit là d’une mesure qui permettra non seulement à l’étudiant d’avoir accès à des bibliothèques numériques, mais aussi à l’Etat congolais de maîtriser les effectifs des étudiants. Aussi, faut-il le souligner, la carte biométrique permettra également la traçabilité de l’étudiant durant son cursus à l’Université. Le mercredi 14 juin, Steve Mbikayi sera à nouveau devant la Représentation nationale pour éclairer davantage les élus nationaux sur des réformes en cours dans son secteur. 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire