Candidatures à la présidentielle (Live) : Emmanuel Ramazani Shadari, dauphin du président Kabila !

0

Ce mercredi 8 août 2018, c’est la date-butoir pour le dépôt des candidatures à la présidentielle de décembre. Le jeu politique en RDC prendra donc ses vraies marques avec cette clôture du dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales. Infos, rumeurs, officialisations… Tant à la majorité présidentielle qu’à l’opposition, les derniers masques vont certainement devoir tomber aujourd’hui.

Suivez donc ici et en direct les événements de la clôture du dépôt des dernières candidatures à la présidentielle : 

Pour commencer, petit rappel des faits : 

Seth Kakuni fut le premier candidat à la présidentielle a déposé officiellement son dossier au BRTC de la Ceni, le 27 juillet 2018. (© Twitter/@cenirdc)

Alors que jusqu’au soir du 6 août la Céni n’avait enregistré que quatre candidatures, à savoir celles de Seth Kikuni, Jean-Pierre Bemba, Alain Daniel Shekomba et Vital Kamerhe, le cercle s’est élargi ce mardi avec des unités supplémentaires.

En effet, tôt ce mardi matin, Kin Key Mulumba, membre de la majorité présidentielle, et Pierre-Honoré Kazadi, leader du Front populaire pour la Justice (FPJ), ont fait acte de candidature sous la casquette d’indépendants, suivi par la suite de Freddy MatunguluFelix Tshisekedi le président de l’UDPS et de la plateforme du Rassemblement avant que Jean-Paul Moka ne clôturer les candidatures du jour.

Par ailleurs, on sait déjà que, selon certaines des sources, Adolpe Muzito devrait se présenter, sauf imprévu, ce mercredi 8 août aux bureaux de la Ceni pour y déposer sa candidature en tant qu’indépendant.

Mais cela étant, certaines personnes qui s’étaient porté candidat n’ont pas encore franchi les portes de la Ceni ou risque de ne jamais la franchir. On y retrouve Noël Tshiani et son « fameux plan Marshall » de 800 milliards de dollars qui n’a plus fait signe de candidature depuis le vol de son attaché-case à l’aéroport de N’djili ainsi que le diamantaire Francis Mvemba leader du « Parti Émergence du Congo » (PEC) qui avait aussi fait part de sa volonté de se présenter. Mais d’autres personnalités publiques que l’on voyait déjà en challenger potentiel, comme le Docteur Denis Mukwege, ont mis fin à toute spéculation en révélant publiquement qu’ils n’étaient pas candidat à la présidentielle.

En outre, en dehors de ces hommes attendus pour le dépôt de leur candidature, il y a aussi une femme, Mme Monique Mukuna, actuellement seule femme candidate, qui devrait représenter les jeunes et notamment son parti la « Nouvelle classe politique » à la prochaine présidentielle mais qui n’a pas encore rempli son formulaire.

Toutefois, on pense beaucoup plus à Moise Katumbi Chapwe le président de la plateforme « Ensemble pour le changement » dont le retour au pays lui a été refuse tout au long de ce week-end. Bloqué en Zambie avec interdiction d’entrer sur toute l’étendue du territoire national, on voit mal comment il pourrait désormais, en moins de 24h, déposer sa candidature.

Hormis le cas Katumbi, c’est bien évidemment du côté de la Majorité au pouvoir que tous les regards vont se tourner car à quelques heures de la fermeture des bureaux d’inscription, les Congolais attendent toujours le choix de Kabila et du fameux dauphin dont le nom ne semble toujours pas sortir du conclave de Kingakati. Pourtant, ce mardi 07 août 2018, l’état-major politique du FCC avait été convoqué en vue de la désignation du fameux dauphin et toute la journée des noms ont circulé. Cependant, jusque tard dans la soirée aucun nom, ni aucune déclaration officielle n’a été faite. Néanmoins, aux dernières nouvelles en provenance de cette réunion, le dauphin de Kabila devrait être connu entre 00h00 et 6h00.

Voici donc brièvement la situation actuelle des candidats.

Et voyons aujour’hui ce que cette dernière journée nous réserve… :

15h00: L’annonce d’Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat du FCC à la présidentielle de décembre, met fin à toute les hypothèses et supputation sur un probable 3ème mandat du président Kabila.

14h40 : Emmanuel Ramazani Shadari, le désormais dauphin officiel du président Kabila serait deja en route pour déposer sa candidature à la Ceni 

13h40 : Lambert Mende vient à l’instant confirmer la nomination d’Emmanuel Ramazani Shadary comme dauphin de Kabila et comme candidat du FCC à la présidentielle de décembre. 

13H40: Lambert Mende en Direct sur la RTNC pour annoncer le candidat du FCC

13H35: De son coté, le dauphin de Joseph Kabila serait lui en route pour la Ceni. Le « conclave » qui a réuni toutes les caciques de la majorité à Kingakati vient de prendre fin.

13H30 : RFI parle de Ramazani Shadary. Nous attendons la confirmation du Ministre de la Communication et des Médias, porte parole du Gouvernement.

13h25:  Selon un journaliste de France 24, Lambert Mende serait en route vers Kinshasa pour sa conférence de presse « avec le nom du candidat ».

12h45: 1h déjà que les journalistes couvrant la conférence de presse de Lambert Mende au sujet de l’annonce du candidat président de la plate-forme FCC attendent…  ils commencent même à s’impatienter car aucune information ne filtre sur le maintien ou non de cette conférence et encore moins sur candidat dauphin.

12:30: Entre-temps à Kikangati, les violons ne s’accorderaient toujours pas. Et des rumeurs font état de discussions envenimées pour la désignation du candidat potentiel.

12:10: Ca y est, les derniers potentiels candidats à la présidentielle commencent à arriver. En effet, après l’ouverture du ballet par Adolphe Muzito, c’est au tour de Martin Fayulu, le président du parti d’opposition Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé), de se présenter à la Ceni.

12:07: Adolphe Muzito était accompagné par plus de cinq députés du Palu qui soutiennent sa candidature à la magistrature suprême. Il aurait le soutien de tous les cerveaux penseurs d’Antoine Gizenga.

11:51: Alors que les journalistes qu’il a invité pour sa conference se trouve déjà sur le lieux, Lambert Mende lui est encore absent; il serait toujours en réunion à kingakati…

11h45 : l’ancien Premier ministre et ex-cadre du Palu, Adolphe Muzito, est le premier candidat de cette dernière journée à se rendre à la Ceni pour y déposer sa candidature.

11h00 : Pour tous, à la Majorité, comme pour le peuple Congolais ou la Communauté Internationale, cette même question demeure: Dauphin ou 3ème mandat ? Quoiqu’il en soit, l’heure de vérité approche inexorablement…

10:00 : Situation calme dans la ville de Kinshasa et au siège de la Ceni où l’on attend encore les derniers candidats: Muzito, Mokia, Fayulu, Yves Mponga, Samy Badibanga et… bien entendu, le dauphin de la Majorité… 

09:30 : « Le dossier de candidature à la présidentielle ne se prépare pas en un jour. A cet instant le dauphin a déjà été notifié et attend impatiemment l’heure de sa présentation. Heure qui marquera la fin de la dauphinite et le début de la grande bataille. Plus que quelques heures » (Le Député National Patrick Muyaya sur Twitter)

09:24 : Commentaire d’un de nos internautes: « La Majorité Présidentielle se disait prête pour les élections. Curieusement, jusqu’au dernier jour du dépôt, elle continue à dépouiller les propositions demandées à chaque composante. Alors que l’opposition qui, selon la MP, n’était pas encore prête, a déjà déposé ses candidatures…« 

08:00: La majorité présidentielle devrait désormais annoncer le nom de son candidat ce mardi après-midi. En attendant cette publication, des noms du fameux dauphin continuent de circuler. Ainsi, selon la Libre Afrique, le président Kabila pourrait nommer un membre du Palu, dans le cadre du respect par le PPRD de son alliance passée en 2006 avec Gizenga et pour espérer ainsi éviter au maximum les dissensions en interne.

07:00 : Alors qu’une rumeur prétendait que l’UDEMO de Nzanga Mobutu appelait toute l’opposition à s’aligner derrière la candidature unique de Felix Tshisekedi, un communiqué de la plateforme Zaïre, à laquelle fait partie l’UDEMO, aurait démenti cette information en affirmant que « l’UDEMO n’a pas encore investi son Candidat Président de la République. » Affaire à suivre…

 

06:05 : Entre temps, d’autre candidats comme Samy Badibanga, Martin Fayulu viendront sans doute déposer leur candidature aujourd’hui.

06:00 (heure de Kinshasa) :« L’oiseau rare sera connu tôt le matin, à l’aurore », avait déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, avec même comme délai 06h00 du matin (heure de kinshasa). Au définitif le silence sur le nom était toujours de rigueur au sein de la Majorité…

 

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire