CAN féminine 2020 : le Congo décline l’organisation de la compétition

0

Dans une lettre du 8 juillet, destinée au président de la Confédération africaine de football (Caf), le ministre des Sports et de l’éducation physique, Hugues Ngouélondelé, a annoncé « le désistement  de la République du Congo à l’organisation de la phase finale de la 12 e édition de la Coupe d’Afrique des nations féminine de football ».

La correspondance de l’officiel congolais donne toutes les explications possibles concernant les motifs du désistement qui intervient à quelques mois de la compétition. « … la République du Congo avait donné son accord de principe  pour soumissionner l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations féminine de football de 2020. Cet accord avait été donné alors que le Congo n’était pas encore en possession du cahier des charges  y relatif », renseigne le document.

« Aussi, après avoir examiné, après coup, ledit cahier des charges, la République du Congo s’est rendu compte que dans le contexte des grandes tensions de trésorerie où elle se trouve, elle est dans l’incapacité d’y répondre de façon optimale et rassurante », précise la lettre.

Selon certains spécialistes du football congolais, ce désistement a été motivé par le fait que l’équipe nationale féminine est en hibernation depuis un long moment, manquant de championnat national.  Cela pourrait  entraîner sans nul doute de nouvelles contre-performances. L’incertitude sur les atouts des Diables rouges dames a commencé depuis leur élimination des Jeux olympiques Tokyo 2020, en avril  dernier, à domicile.

Notons que la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine regroupe huit sélections nationales. Lors de la dernière édition qui s’est jouée au Ghana, c’est le Nigeria qui l’a remportée, trois fois d’affilée. Après l’organisation réussie des Jeux africains 2015 , les autorités congolaises ont renoncé à l’organisation de plusieurs événements sportifs pour des raisons de trésorerie. L’exemple le plus récent est le Championnat d’Afrique des nations de basket-ball.

Légendes et crédits photo : 

Les Diables rouges dames /Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire