CAF-C2/demi-finale retour : V.Club s’interdit la pression contre Al Masry à Kinshasa

0

L’enjeu est de taille pour le représentant congolais. En cas de victoire sur son adversaire égyptien, le club coaché par Florent Ibenge et dirigé par le général Amisi disputera une deuxième finale d’une compétition continentale interclubs, quatre ans après.

L’AS V.Club affronte, ce 24 octobre, au stade des Martyrs de Kinshasa, le club égyptien d’Al Masry en demi-finale retour de la quinzième édition de la Coupe de la Confédération africaine de football. Au match aller dans la ville côtière égyptienne de Port-Saïd, les deux équipes s’étaient quittées sur un score de zéro but partout. Un score piège pour V.Club qui ne doit surtout pas encaisser de but à domicile. Et l’enjeu est de taille : une place en finale de cette compétition continentale interclubs, après la finale malheureuse de la Ligue des champions d’Afrique en 2014, perdue par V. Club contre l’Entente sportive de Sétif d’Algérie.

Le club tuteuré par le général Gabriel Amisi Kumba dit « Tango Four » ne veut pas du tout se mettre la pression. C’est ce qu’a déclaré l’entraîneur principal des Dauphins noirs de la capitale, Florent Ibenge, à la traditionnelle conférence d’avant-match, le 23 octobre. Selon le coach, V.Club devra surmonter la dose supplémentaire de pression d’une équipe qui offre son hospitalité à un adversaire sérieux. 

Plutôt l’envie que la pression…

« Il y a deux choses par rapport à cette pression, soit elle vous amène vers le bas, donc une pression négative. Et on espère ne pas avoir celle-là. Normalement, lorsqu’on entre sur le terrain, il y a toujours cette adrénaline, ce stress qui monte mais l’on doit savoir la dominer. Après le coup d’envoi, ce stress doit se dissiper », a laissé comprendre Florent Ibenge. Aussi a-t-il demandé aux supporters de ne pas trop mettre la pression sur les joueurs. Sinon, ils ne seront pas bien dans le match mais plutôt les encourager afin de mettre plus de pression sur les joueurs d’Al Masry. « Il faut que l’envie dépasse la pression », a-t-il souhaité.

Florent Ibenge n’envisage aucune autre alternative que la victoire afin d’accéder en finale. « Cette rencontre est d’une importance capitale pour nous. Lorsqu’on est compétiteur, on doit aller jusqu’au bout en passant toutes les étapes. On a réussi à sortir de notre groupe et on se dit qu’on peut aller jusqu’au bout, cela par une victoire face à Al Masry », a conclu l’entraîneur des « Moscovites » de Kinshasa. Notons que le coach Hossam Hassan d’Al Masry a été absent à cette conférence de presse d’avant-match.

Le rendez-vous est donc pris pour ce 24 octobre à partir de 17 h pour ce match crucial qui sera officié par un trio arbitral venu des Seychelles, composé de l’arbitre central Bernard Camille et des arbitres assistants Gilbert Litsa et James Fedrick Emile.

Légendes et crédits photo : 

Florent Ibenge et le milieu défensif Munganga en conférence de presse d’avant-match, le 23 octobre 2018

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire