C2 africaine : réactions de Mihayo et Ibinga après la victoire de Mazembe sur Mounana

0

Le TP Mazembe a arraché une précieuse victoire d’un but à zéro, le 2 juillet, à Libreville face à la formation locale du CF Mounana, en cinquième journée de la phase des poules de la Coupe de la Confédération. Les deux entraîneurs se sont confiés à la presse après la rencontre.

C2 africaine : réactions de Mihayo et Ibinga après la victoire de Mazembe sur MounanaL’entraîneur principal des Corbeaux de l’ex-Katanga, Pamphile Mihayo Kazembe, livre ses impressions après ce succès qui replace le club en tête du classement avant la dernière journée à domicile face à Horoya de Conakry. Le coach Kévin Ibinga de Mounana s’est exprimé, lui aussi, se disant satisfait de cette première expérience du club gabonais à ce niveau de la C2 africaine interclubs de football. « Je suis satisfait du résultat. Je l’avais dit aux joueurs avant cette confrontation combien importante, il fallait qu’ils se donnent à 100% pour se replacer dans la course à la qualification. Cette victoire va nous permettre de préparer le match contre Horoya dans les meilleures conditions et sans trop de pression », a indiqué Pamphile Mihayo Kazembe sur le site web officiel de Mazembe. Pour lui, Mazembe a puisé dans l’expérience pour venir à bout de Mounana qui pouvait tout autant surprendre : « Par rapport aux deux confrontations face à Mounana, chez nous comme à Libreville, l’adversaire n’a pas été facile, surtout au match retour. J’ai vu une équipe bien en place, elle nous a même bien bousculés sur certaines séquences de jeu et elle a cherché à nous mettre un but. Au finish, c’est par expérience que nous sommes arrivés à gagner ces trois précieux points. Collectivement, le TPM a affronté une équipe qui a joué avec un bloc bas pour tenter de nous surprendre par des contre-attaques. Mounana n’était pas loin de créer la surprise ».

Mazembe a joué sans Salif Coulibaly blessé. Et Joël Kimwaki, titularisé pour ce match, n’a joué qu’à dix-huit minutes avant de se blesser, lui aussi et laisser sa place au Zambien Kabaso Chongo. Avec ces absences, l’axe de la défense sera un problème pour Pamphile Mihayo, le 8 juillet, à Lubumbashi, contre Horoya AC. « C’est un casse-tête après cette victoire. Joël Kimwaki s’est blessé au bout de 18 minutes, Salif Coulibaly soigne sa cheville et j’ai la conviction qu’il sera utilisable face à Horoya. En revanche, Kévin Mondeko a pris un deuxième carton jaune et par conséquent sera suspendu. A ce poste, nous avons Kabaso Chongo et Christian Kouame que nous pouvons aligner comme axial, l’Ivoirien l’a déjà bien fait autrefois. D’ici la fin de la semaine, nous trouverons des solutions », a confié Pamphile Mihayo optimiste.

A Libreville, les Corbeaux ont recouru à un défenseur, le latéral international Djo Issama Mpeko pour l’emporter. L’attaque est donc restée muette. Mihayo a rassuré à ce sujet : « Dans la programmation de nos ateliers pendant les entraînements, nous mettons un accent particulier sur les exercices de finition avec nos attaquants. Ce qu’il faut savoir, dans le football de haut niveau, il n’y a pas que les attaquants qui doivent marquer. Prenons le cas du Real Madrid où c’est souvent Sergio Ramos qui va mettre sa tête lors des matchs décisifs. Nous allons continuer à préparer nos attaquants afin qu’ils se remettent en confiance, tout en demandant aux milieux de terrain et défenseurs de donner un coup de main offensif à l’équipe. Ça a été bien fait par Djos Issama, il s’est retrouvé dans la zone de vérité et a marqué ».

Pour sa part, l’entraîneur Kévin Ibinga s’est dit satisfait du contenu du match : « Mes joueurs ont accompli un grand travail dans le jeu malgré la défaite. Du point de vue collectif, il y a des joueurs qui ont commis des erreurs et d’autres ont mérité leur première titularisation. On était dans la difficulté, c’était mieux d’aligner une autre équipe pour faire progresser le groupe avec des joueurs comme Ghislain Kisombe (ancien du DCMP et du V.Club de Kinshasa). Ses prestations sont au-dessus de la moyenne, je vais le retenir dans l’effectif. Quand je vois le contenu de ce match face au TPM, il y a beaucoup d’espoir pour Mounana la saison prochaine en compétitions interclubs de la CAF. ». Et de conclure : « On a beaucoup travaillé pour gagner au moins un match, ce n’est pas arrivé devant le TPM. Aujourd’hui, on a zéro point, mais on fera tout à Pretoria, je vous l’assure, pour pouvoir faire un résultat positif afin de quitter la compétition avec au moins un point. Sur le contenu des trois derniers matchs, on méritait mieux ».

Légendes et crédits photo : 

Kidiaba, Mihayo de Mazembe et l’entraîneur Ibinga de Mounana

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire