Bunyakiri : un bébé emballé dans un sac à dos pour s’échapper de l’hôpital

0

L’événement s’est produit à l’Hôpital Général de Référence de Bunyakiri , territoire de Kalehe au Sud-Kivu où Josephine Chinyabuuma a accouché par césarienne d’un enfant fille.

Suite au manque de frais d’hospitalisation, elle a alors décidé de s’échapper avec l’idée d’emballer son enfant dans un sac à dos. A la porte de sortie, elle a été interceptée par le portier qui lui a demandé d’ouvrir le sac avant de constater sa ruse. Joséphine a été ramenée à l’intérieur de l’hôpital pour qu’elle régularise sa situation.

Le médecin directeur de l’hôpital, Baudry Katende se plaint de cette situation. Il indique que c’est chaque jour que les malades fuient l’hôpital après s’y être soignés par manque des moyens pour payer la facture. Il dit que son institution ne sait plus fonctionner correctement suite aux multiples factures non payées.  

« Plusieurs enfants nés  arrivent même à marcher sans avoir quitté l’hôpital par manque des moyens. Certains y attrapent même des maladies étant donné qu’ils passent la nuit dehors avec leurs mamans et cela pendant la période de pluie », s’inquiète un habitant de Bunyakiri.

Absence de route cause de la pauvreté

La population de Bunyakiri est à majorité agricole. Leurs produits sont acheminés  à Bukavu ce qui constitue pour elle une source de revenue. Mais la route reliant la ville à cette partie de la province est en délabrement très avancé ce qui ne permet plus aux véhiculent de s’y rendre.

« Nous amenons nos produits dans le marché mais il y’a personne pour les acheter. Depuis que les véhicules ont du mal à arriver ici suite au mauvais état de la route, nous passons même trois jours dans le marché en train d’attendre les clients qui n’arrivent pas. » Déclare un vendeur des maniocs à Jean de Dieu Ndabuulwa correspondant de Laprunelle à Bunyakiri.

Rappelons que plusieurs accidents ont eu lieu sur cette route nationale numéro trois, qui va de Bukavu à Kisangani, dont le dernier en date est celui du 15 décembre de l’année passée et qui avait tué plus de 15 personnes.

Le gouverneur du Sud-Kivu Claude Nyamugabo avait évoqué le début des travaux sur cette route l’année dernière mais jusqu’aujourd’hui rien n’est fait.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire