Bukavu : un officier supérieur militaire condamné à perpétuité pour crimes contre l’humanité

0

Un officier supérieur des FARDC écope d’une peine de prison à perpétuité avec arrestation immédiate. Il a été reconnu coupable des crimes contre l’humanité commis dans le territoire de Kalehe en 2013. Le verdict a été rendu par la cour militaire du Sud-Kivu siégeant en chambres foraines à Kalehe jeudi 29 novembre en l’absence du prévenu. 

Le lieutenant-colonel Mabiala Ngoma Alma, est reconnu coupable des crimes contre l’humanité par viols, meurtres et autres actes inhumains. Ces faits avaient été commis par les unités du bataillon spécial, sous sa houlette, dans le territoire de Kalehe en juin 2013. 

Lors de cette attaque, neuf personnes avaient été tuées par balle, plusieurs femmes violées, des biens pillés, et plus d’une centaine de maison incendiées.

La cour militaire, siégeant à Kalehe depuis la semaine dernière, estime qu’en tant que chef hiérarchique, sa responsabilité était engagée et que le lieutenant-colonel Mabiala Ngoma devait surveiller le mouvement de ses troupes.

Condamné à perpétuité – même si le ministère public avait requis sept ans de prison, cet officier supérieur militaire devra payer, avec la RDC, des dommages et intérêts en faveur de 146 victimes de ses exactions.

Ce prononcé du verdict avec arrestation immédiate s’est fait en l’absence du prévenu. Son avocat indique qu’il est malade et annonce son intention d’aller en appel.

L’organisation de ce procès a connu l’appui technique et matériel de la Fondation Panzi, de PNUD, de l’ONG suisse TRIAL ainsi que du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH).

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire