Bukavu : 5 morts et 26 maisons cambriolées en deux semaines à Bagira

0

Cinq personnes ont été tuées et 26 maisons cambriolées par des hommes armés, des biens emportés, les deux dernières semaines du mois d’octobre dans les quartiers Cikonyi, Kanoshe et Mulambule dans la commune de Bagira à Bukavu.  La société civile de Bagira, qui a publié son rapport-bilan  vendredi 2 novembre, indique qu’aucun dispositif sécuritaire n’est envisagé pour mettre fin à ces menaces des hommes en armes qui attaquent chaque jour la population. 

Un jeune homme de 22 ans a été enlevé jeudi 1er novembre par des hommes non identifiés, qui étaient à bord d’une voiture. La famille de la victime reste sans nouvelle et affirme être très préoccupée par cette disparition.

Toujours dans la nuit de jeudi, deux maisons ont été attaquées par des hommes en armes. Plusieurs biens et une somme de 300 USD  a été emportée, au quartier Kanoshe et Cikera.

Selon la société civile de Bagira, les causes de cette insécurité restent multiples. Elle cite notamment la faiblesse de l’opération Tujikinge, lancée par le gouverneur de la province du Sud-Kivu à la suite du regain de l’insécurité dans la ville, le manque d’un poste de police dans certaines parties de la commune de Bagira, la présence des policiers et militaires vivant parmi les habitants, la prolifération des maisons de vente de boisson fortement alcoolisées mais aussi un mouvement incontrôlé des personnes qui s’installent dans cette commune.   

De son côté, le bourgmestre de la commune de Bagira affirme que la situation sécuritaire de son entité est largement meilleure que dans d’autres parties de la ville de Bukavu.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire